Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une semaine de dépistage gratuit des cancers de la peau en Côte-d'Or

mardi 15 mai 2018 à 19:16 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne

Comme chaque printemps depuis 20 ans, le Syndicat national des dermatologues et vénéréologues organise une semaine de dépistage des cancers de la peau. En Côte-d'Or des spécialistes vous ouvrent gratuitement les portes de leur cabinet jusqu'au vendredi 18 mai.

Avec l'âge le risque de développer un cancer de la peau augmente.
Avec l'âge le risque de développer un cancer de la peau augmente. © Maxppp - Celik Erkul

Côte-d'Or, France

Chaque année, 80 000 cas de cancers de la peau sont détectés en France. Parmi eux environ 15 000 sont des mélanomes, dont le taux de mortalité est d’un patient sur dix. Un chiffre qui pourrait baisser par un dépistage plus précoce de la maladie, qui se soigne de mieux en mieux. C’est pourquoi chaque année, le Syndicat national des dermatologues et vénérologues organisent une semaine de dépistage gratuit partout en France. 

L'âge, la carnation claire de la peau ou encore les coups de soleil à répétition pendant l'enfance sont autant de facteurs qui combinés favorisent le développement de cancers de la peau. "Mais nous constatons que les publics concernés et les pratiques à risques évoluent, ajoute Françoise Mounicq, dermatologue dijonnaise qui participe à l'opération, avant ces cancers se retrouvaient surtout chez les travailleurs en extérieur, aujourd'hui ils concernent plus de femmes, et c'est lié principalement à des séances de bronzettes trop longues et trop fréquentes"

Des rendez-vous gratuits, directement en cabinet

"Notre objectif c'est de faire prendre conscience aux populations à risques qu'il est nécessaire de se faire dépister, rappelle Isabelle Gallay, dermatologue au Syndicat national des dermatologues et vénéréologues, et organisatrice des dépistages gratuits en Côte-d'Or, l'idéal serait que les patients aillent une fois par an chez leur spécialiste". En attendant, pour vous faire dépister gratuitement cette semaine il suffit de vous inscrire gratuitement sur ce lien. 

L’auto dépistage 

"Mais il est important qu'entre deux, les patients fassent attention à leur grains de beauté", insiste Isabelle Gallay. Elle conseille tous les trois mois en suivant la méthode ABCDE : 

  • A comme Asymétrie : Si vous tracez une ligne passant par le milieu et que les deux côtés ne sont pas superposables, c'est peut-être un signe de mélanome.
  • B comme Bords : Les bords d’un mélanome ont tendance à être irréguliers et dentelés.
  • C comme Couleur : Une couleur inhomogène est un autre signe de mélanome.
  • D comme Diamètre : Les mélanomes sont en général plus gros que les grains de beauté classiques.
  • E comme Évolution : De manière général dès qu'un grain de beauté change il peut être bon de consulter.