Santé – Sciences DOSSIER : Le nouvel hôpital Nord Franche-Comté

Une semaine importante pour le déménagement de l'hôpital Nord-Franche-Comté

Par Rebecca Gil et Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard dimanche 15 janvier 2017 à 7:00

C'est le déménagement des urgences qui sera le plus délicat, il se fera en deux temps
C'est le déménagement des urgences qui sera le plus délicat, il se fera en deux temps © Maxppp - Simon Daval

C'est une semaine décisive qui arrive pour le nouvel hôpital Nord-Franche-Comté, et surtout pour ses patients. À partir de mercredi, les consultations externes démarrent sur le site de Trévenans.

Alors que l'hôpital Nord-Franche-Comté prend peu à peu forme, le déménagement avance et se concrétise. Cette semaine, les médecins pourront assurer les consultations externes — c'est-à-dire les consultations qui ne nécessitent pas d'hospitalisation, ndlr — de chirurgie à partir de ce mercredi, puis celles de médecine et d'anesthésie dès jeudi.

Une première grande étape pour l'hôpital et pour les patients

C'est un premier grand pas pour le personnel et la direction de l'hôpital puisque beaucoup de patients vont désormais se rendre sur place, avant bien d'autres encore. Jusqu'ici, seules les consultations de médecine nucléaire étaient ouvertes sur le nouveau site. Avec le démarrage de ces consultations externes, ce sont donc des dizaines de patients qui vont désormais se rendre chaque jour à Trévenans, où tout a été prévu pour eux. "Avec la convocation, les patients ont reçu des instructions, notamment sur l'endroit dans lequel ils devront se rendre, mais aussi se garer, ainsi que la nécessité de respecter un délai avant la consultation parce qu'il y a des formalités administratives avant d'arriver dans le cabinet médical", explique le docteur Anne-Sophie Dupond, la responsable de ces consultations.

Un calendrier précis pour le déménagement

La seconde grande étape aura lieu à partir du 30 janvier, avec le déménagement des patients hospitalisés. Chaque jour, un service entier sera transféré vers Trévenans, sauf le service de réanimation, de soins intensifs, et de néonatal, qui se feront par l'hôpital. "Les patients quitteront la chambre dans laquelle ils sont actuellement, et seront emmenés par les pompiers comme s'ils allaient faire une consultation sur un autre site dans leur nouvelle chambre dans un lit qui leur sera réservé", précise Valérie Ganzer, la directrice générale adjointe de l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Cas particulier : les urgences

En ce qui concerne les urgences, elles seront transférées en deux temps : celles de Belfort d'abord le 31 janvier, et celles de Montbéliard le 27 février. Enfin, les deux maternités et urgences pédiatriques seront transférées à partir du 19 février. À noter que pour les patients, tout a été fléché pour accéder au nouvel hôpital. Pour le moment, le parking est gratuit, il deviendra payant à partir de début mars avec deux heures et demie gratuites prévues dans le ticket pris à l'arrivée.

A LIRE AUSSI >>> Trévenans : déménagement vers le nouvel hôpital début janvier