Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une seule et même direction à la tête de l’hôpital de Roanne et du CHU de Saint-Étienne

mercredi 14 mars 2018 à 16:45 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les deux établissements se rapprochent. Le directeur du CHU sera désormais celui de l’hôpital roannais. Et le but pour Roanne c’est d’attirer plus facilement des médecins.

C'est donc Mickaël Galy, patron du CHU, qui va succèder au directeur du CH de Roanne Dominique Huet
C'est donc Mickaël Galy, patron du CHU, qui va succèder au directeur du CH de Roanne Dominique Huet © Radio France - SM

Roanne, France

Le mariage entre l'hôpital de Roanne et le CHU de Saint-Étienne est tout proche. Alors que l'actuel directeur de l'hôpital roannais, Dominique Huet, va partir à la retraite le 10 avril (il était en poste depuis 2015 ), le conseil de surveillance de l'établissement a décidé de se rapprocher du CHU de Saint-Étienne. Une décision des professionnels de santé eux-mêmes. Mickaël Galy, directeur du CHU stéphanois, sera donc aussi, dès le mois prochain, le directeur de l'hôpital roannais. Il sera représenté sur place par un directeur de site, Clément Caillaux, qui prend le poste en intérim pour les six mois à venir (un poste et une fonction qui seront amenées à s'inscrire dans la durée).

Attirer des jeunes médecins 

Ce rapprochement est bien un mariage et non pas une fusion car seule la direction est commune. L’établissement de Roanne va donc garder son propre conseil de surveillance. Une manière pour l'hôpital roannais de répondre au problème de l'attractivité médicale. Car attirer des médecins, des jeunes praticiens, c'est bien le problème principal de l'hôpital de Roanne. Et en se rapprochant d'un centre hospitalier universitaire, l'actuel directeur Dominique Huet espère répondre à ce problème. Et le nouveau directeur de Roanne et patron du CHU Mickaël Galy insiste : "ce n'est pas l'ARS [Agence régionale de santé, NDLR] qui a téléguidé ce projet."   

Concertation 

Yves Nicolin est le président du conseil de surveillance de l'hôpital de Roanne, et c'est lui qui a acté ce rapprochement. "C’est une bonne solution de collaboration. Elle va permettre à l’hôpital de Roanne de bénéficier du « U » de CHU et donc de l’université de Saint-Étienne. " Un projet monté dans la concertation. Selon le docteur Mirlicourtois, président du conseil médical d’établissement le dialogue a été "remarquable, transparent et interactif. " Ce rapprochement a été validé "à l’unanimité en conseil de surveillance".