Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Une Toulousaine crée Appidys, une liseuse numérique pour les enfants dyslexiques

-
Par , France Bleu Occitanie

Une ancienne journaliste toulousaine crée, avec Mediatools, deux orthophonistes et une ergothérapeute, une application pour permettre aux enfants dyslexiques de lire facilement des livres sur une tablette ou un ordinateur. La campagne de financement participatif s'achève le 14 août.

Appidys veut redonner le plaisir de la lecture aux enfants dyslexiques.
Appidys veut redonner le plaisir de la lecture aux enfants dyslexiques. - Photo : Appidys

Toulouse, France

En voyant son fils souffrant d'une dyslexie et d'une dysorthographie sévères, Isabelle Desprez a imaginé une application Appidys capable de s'adapter aux vitesses de lecture et aux difficultés de chaque enfant atteint de ce handicap (reconnu comme tel depuis 2005).

L'idée de cette ancienne journaliste toulousaine emballe Mediatools qui l'embauche comme chef de projet  et qui se lance dans le développement de l'application.

Appidys, l'application qui s'adapte aux difficultés de lecture des enfants dyslexiques. - Aucun(e)
Appidys, l'application qui s'adapte aux difficultés de lecture des enfants dyslexiques. - Photo : Appidys

Isabelle Desprez : "l'enfant pour lire son livre, il va vraiment régler ses paramètres à son niveau"

Le principe est que l'enfant puisse régler la vitesse de lecture, la taille et la police des lettres, l'espacement des mots et/ou des lignes : adapter le texte à sa capacité de lecture pour ne pas être parasité par l'énergie que lui demande un déchiffrage et pouvoir se plonger dans l'histoire du livre.

Le financement participatif est possible jusqu'au 14 août

Pour financer le projet, l'équipe a lancé une campagne de financement participatif via microcultures, qui s'achève ce dimanche 14 août.

Si tout va bien, Appidys sera disponible à l'automne (idéalement le 10/10 pour la symbolique).

  • Vous pouvez tester le prototype ici
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu