Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Une unité Covid-19 sur pied au Centre Hospitalier d'Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre

Le Plan Blanc est activé ce mercredi au Centre Hospitalier d'Auxerre, à quelques heures de l'allocution d'Emmanuel Macron. La situation se complique en Bourgogne-Franche-Comté et l'Yonne n'est pas épargnée.

Image d'illustration, mise en place d'un circuit de tri des patients dans les hôpitaux.
Image d'illustration, mise en place d'un circuit de tri des patients dans les hôpitaux. © Radio France - Anne Oger

Après l'hôpital de Sens, c'est au tour du Centre Hospitalier d'Auxerre de déclencher le Plan Blanc, mercredi 28 octobre dans les quatre établissements du Groupe Hospitalier du Territoire. Une unité dédiée aux patients Covid-19 est mise sur pied, ainsi qu'un circuit de tri des patients. 4 nouveaux lits de réanimations sont prévus et 7 autres lits ont été mobilisés dans un autre service. 

Le CHA mobilisé pour faire face à la hausse attendue des hospitalisations

Le personnel aussi est mobilisé pour répondre à cette deuxième vague épidémique.  "Les personnels hospitaliers, quels sur soient leurs fonction et service d’affectation, répondent présents", indique le Centre Hospitalier d'Auxerre dans son communiqué. Des déprogrammations d'opérations devraient également être décidées pour privilégier les malades du COVID19. 

Une deuxième vague qui s'annonce massive

Invité ce matin de notre matinale, le directeur de l'Agence régionale de santé, Pierre Pribille alerte : "cette deuxième vague est bien là et s’annonce même massive et supérieure à ce que nous avons connu au mois de mars". Le Plan Blanc est déclenché dans l'Yonne car les chiffres ne sont pas bons. Le taux d'incidence dans notre région est de 350 nouveaux cas chaque semaine pour 100 000 habitants, soit "sept fois le seuil d'alerte"

Pierre Pribille s'attend à une augmentation de cas graves liés à la Covid-19. "Ce qui est encore plus inquiétant, c'est que l'incidence est encore plus élevée chez +de 65 ans alors que ce sont les plus fragiles", explique le directeur de l'ARS. "Autant dire que dans les jours qui viennent, et ça a déjà commencé, on va avoir un nombre énorme de formes graves et d'hospitalisations massives." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess