Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une visite en "Enfer" à Plombières-les-Bains

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Une eau à 50° centigrades et un taux d'humidité de 100%. Bienvenue en "Enfer". A Plombières-les-Bains dans les Vosges, touristes et curistes ont pu visiter librement ce jeudi 30 mai la source d'eau chaude antique et déjà exploitée par les Romains.

L'entrée de l'Enfer à Plombières-les-bains
L'entrée de l'Enfer à Plombières-les-bains © Radio France - Hervé Toutain

"L'Enfer" est une étuve antique bien connue des Romains. Au cours des siècles et des transformations de la ville de Plombières-les Bains dans les Vosges, le site de la source d'eau chaude s'est perdu. Il faudra attendre le Second-Empire et des fouilles ordonnées par Napoléon III en 1856 pour retrouver l'emplacement et faire rejaillir  "l'eau précieuse". Depuis le Second Empire, l'eau n'a cessé de couler.

"L'Enfer" est alimenté par une source qui sort à 76° centigrades. L'eau est captée dans des failles de granit qui se trouvent sous la ville de Plombières-les-Bains. Le robinet d'alimentation a résisté au temps et date de l'Antiquité.

Pour gagner le site, il faut descendre quelques marches depuis la rue. Sitôt la porte franchie, la chaleur et l'humidité vous assaillent. Au fond un carré bleu nimbé de brume, c'est la "source de l'Enfer". En général les visiteurs ne s'attardent pas. Trop chaud et trop de vêtements sur le dos. Seules quelques personnes à la recherches de sensations et de bien-être déambulent lentement autour de la vasque. 

Des eaux profondes et curatives

La source de l'enfer est une résurgence superficielle.  Les eaux thermales de Plombières-les-Bains sont captées à une profondeur de 1 800 mètres. Une eau aux vertus curatives reconnues et recherchées. "Elle soigne à peu près tout" aime à raconter Nicole Nappée, guide thermale. Plus sûrement, elle est prescrite en cas de troubles digestifs et de rhumatismes.

La source de l'enfer est exploitée par la compagnie thermale de Plombières-les-Bains.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess