Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vacances de la Toussaint : attention aux rassemblements privés, familiaux prévient l'ARS des Pays de la Loire

-
Par , France Bleu Mayenne

Alors que les vacances de la Toussaint commencent, l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire invite à limiter les rassemblements privés, familiaux et amicaux à plus de 6 personnes afin de limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19 dans la région.

L'ARS invite à limiter les rassemblements privés à plus 6 personnes
L'ARS invite à limiter les rassemblements privés à plus 6 personnes © Maxppp - MARC MENOU

Dans un communiqué, l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire appelle "au respect scrupuleux des gestes barrières dans toutes les situations du quotidien". Les indicateurs épidémiologiques se dégradent dans la région, en Mayenne notamment : "si rien ne s'améliore, nos hôpitaux seront confrontés à de très nombreuses admissions" selon l'ARS. 

Les autorités sanitaires invitent donc, alors que les vacances de la Toussaint débutent, à limiter les rassemblements privés, familiaux, amicaux à plus de 6 personnes. Beaucoup de foyers de contaminations trouvent en effet leur origine dans la sphère privée : "il est à craindre que ces retrouvailles familiales, amicales, sans respect des gestes barrières, soient l'occasion de contaminer les personnes âgées et les plus fragiles"

L'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire demande à la population de "limiter au maximum les interactions sociales qui ne respectent pas les gestes barrières" même avec des proches. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess