Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vaccin AstraZeneca : des effets secondaires sur des soignants bretons mais la campagne se poursuit

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Des soignants ont été pris de fièvres et de maux de tête dans plusieurs établissements hospitaliers bretons après avoir reçu une dose du vaccin AstraZeneca. L'ARS de Bretagne indique qu'il s'agit "effets secondaires classiques" qui ne remettent pas en cause la campagne de vaccination.

Une dose de vaccin AstraZeneca.
Une dose de vaccin AstraZeneca. © Radio France - Valentine Letesse

"Comme dans d'autres régions en France, des soignants bretons ont été pris de fièvres et de céphalées après avoir reçu la première dose du vaccin AstraZeneca" confirme ce vendredi 12 février l'agence régionale de santé de Bretagne. "A Vannes, par exemple 18% des soignants vaccinés ont ainsi eu des effets secondaires". 

Des soucis à Brest et Morlaix

Mais l'agence régionale de santé, en lien avec l'agence nationale de sécurité du médicament, indique que ces effets secondaires "sont assez classiques". "Ils ne remettent pas en cause la campagne de vaccination" indique Stéphane Mulliez, le directeur de l'ARS en Bretagne. Les soignants concernés ont été en arrêt de travail pendant 24 ou 48 heures.

Au CHU de Brest et à l'hôpital de Morlaix, la campagne de vaccination a été suspendue jeudi 11 février, mais "elle va reprendre". Aucun autre établissements de santé en Bretagne n'a pris cette décision.

Les lots de vaccin ont été vérifiés

L'agence régionale de santé assure que d'autres hôpitaux en France ont signalé des effets secondaires similaires "149 signalements en France ont été enregistrés par l'Agence Nationale de sécurité du médicament". Les lots attribués à la Bretagne ont été vérifiés, indique également Stéphane Mulliez. 

15 600 nouvelles doses d'AstraZeneca livrées la semaine prochaine

La semaine dernière, 14 000 doses d'AstraZeneca avait été livrées en Bretagne. 15 600 autres arriveront la semaine prochaine. Ce vaccin nécessite deux doses. Après les effets secondaires signalés, l'agence de sécurité du médicament a émis de nouvelles recommandations et demandent d'échelonner davantage la vaccination. Les personnels d'un même service hospitalier ne doivent pas être vaccinées en même temps, pour éviter des arrêts de travail qui désorganiserait un service. La prise de paracétamol est par ailleurs recommandée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess