Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Santé – Sciences

Vaccin contre la grippe : début de pénurie en Nouvelle-Aquitaine

Le vaccin contre la grippe est en rupture de stock dans de nombreuses pharmacies de Nouvelle-Aquitaine. En cause : le succès de l'expérimentation de la vaccination chez les pharmaciens. L'agence régionale de santé confirme un "début de pénurie" dans la région.

De nombreuses pharmacies de Nouvelle-Aquitaine sont en rupture de stock
De nombreuses pharmacies de Nouvelle-Aquitaine sont en rupture de stock © Radio France - Luc Nobout

Nouvelle-Aquitaine, France

La vaccination contre la grippe a rencontré un succès inattendu cet automne au point que de nombreuses pharmacies sont actuellement en rupture de stock en Nouvelle-Aquitaine, a appris ce mardi France Bleu Gascogne. Il y a un "début de pénurie" dans la région confirme l'ARS, l'agence régionale de santé. 

Si le taux de couverture vaccinale était orienté à la baisse ou stagnait ces dernières années en France, la tendance semble à la hausse cette saison. Les ventes de vaccins ont surpris tout le monde : les pharmacies, les laboratoires et l'agence régionale de santé (ARS) en Nouvelle-Aquitaine. 

"Les laboratoires n'avaient pas anticipé ce succès de la vaccination, malgré des stocks supérieurs de 10% comparé à l'année dernière" explique Pierre Béguerie, président du conseil de l'ordre des pharmaciens d'Aquitaine. 

Un effet de la vaccination en pharmacie

Si davantage de Néo-Aquitains se sont fait vacciner contre la grippe, c'est parce qu'ils ont profité d'un dispositif leur permettant de se faire injecter le vaccin directement dans leur pharmacie. Depuis octobre 2017 les pharmaciens de la région sont autorisés à vacciner les patients dans leur officine, sous certaines conditions. "C'est le succès de cette opération qui a engendré plus de patients vaccinés" estime Pierre Béguerie. Selon lui, en Nouvelle-Aquitaine, 154.500 personnes se sont fait vacciner contre la grippe en pharmacie cet automne, dont 30.900 personnes primo-vaccinées (des personnes de plus de 65 ans qui n'avaient jamais été vaccinées auparavant), un chiffre en hausse de 20% par rapport à l'an dernier. "Nous sommes enchantés d'avoir contribué à une augmentation de la vaccination de personnes qui ne se faisaient jamais vacciner. C'est un succès, réel. L'important c'est de vacciner le plus grande nombre de patients pour pouvoir monter une barrière contre le virus" explique le président du conseil de l'ordre des pharmaciens d'Aquitaine.

Réapprovisionnement prévu en Nouvelle-Aquitaine

Pour pouvoir résoudre ce problème de pénurie en Nouvelle-Aquitaine, l'agence régionale de santé annonce un réapprovisionnement dans les prochains jours, en provenance d'autres régions françaises. La campagne 2018/2019 de vaccination contre la grippe prend fin le 31 janvier 2019.