Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vaccin contre le Covid-19 : il faut "prendre le temps" de convaincre selon le député Gérard Leseul

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

La campagne de vaccination contre le Covid-19 commence symboliquement ce dimanche dans une poignée d'établissements d'Ile-de-France et de Bourgogne-Franche-Comté. Pour la Normandie, il faudra attendre une dizaine de jours.

Le député de Seine-Maritime Gérard Leseul à l'Assemblée Nationale
Le député de Seine-Maritime Gérard Leseul à l'Assemblée Nationale © Maxppp - Thomas Padilla

Les premiers vaccins contre le covid 19 vont être administrés ce dimanche en France et dans toute l'Union Européenne. L’Agence européenne du médicament a donné son feu vert au vaccin Pfizer-BioNTech, ainsi que la Haute autorité de santé. Pour la Normandie, il faudra attendre 10 jours, pas avant début janvier, sans doute le 6 janvier, mais la campagne de vaccination débute ce dimanche en Ile-de-France et en Bourgogne-Franche-Comté, au sein de l’unité de soins de longue durée de l’hôpital René-Muret de Sevran en Seine-Saint-Denis, et à l’EHPAD Champmaillot du CHU Dijon-Bourgogne. Une vaccination sous l'objectif des caméras et des appareils photos des journalistes. 

Gérard Leseul, député socialiste de la cinquième circonscription de Seine Maritime

Cela ressemble à une opération de communication, mais c'est une étape importante selon Gérard Leseul, député socialiste de la cinquième circonscription de Seine Maritime, co-rapporteur de la mission parlementaire sur la stratégie vaccinale contre le covid-19. "C'est souhaitable d'aller vite parce que nos aînés souffrent, maintenant on est un peu dans une opération de communication de ce lancement de vaccination, que je comprends en grande partie. La France a souhaité se mettre dans une échelle européenne, il est fort logique que tous les pays européens aient à disposition le même jour les vaccins. Maintenant il aurait peut-être été souhaitable d'attendre un petit peu, pour que l'on puisse servir l'ensemble de notre territoire national en même temps".

Gérard Leseul, député socialiste de la cinquième circonscription de Seine Maritime

"C'est finir l'année sur une bonne nouvelle, mais il n'y aura que très peu de personnes vaccinées. Maintenant ce qui nous intéresse, c'est comment ça va se passer pour une grande partie de nos aînés. Il est préférable d'aller tranquillement, par la pédagogie, par le dialogue avec la médecin de proximité, vers cette vaccination, je ne suis pas pour la vaccination obligatoire. Il faut permettre à chacun de réfléchir, aller rapidement mais prendre du temps, pour que chacun puiss être convaincu de l'intérêt de cette vaccination".

Le député de Seine Maritime Gérard Leseul a invité Jean Castex à venir se faire vacciner dans un EHPAD de la 5°circonscription de la Seine-Maritime le lundi 4 janvier, "pour montrer l’exemple".  Pour l'instant il n'a pas eu de réponse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess