Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vaccination : "C'est un marathon" qui débute pour les professionnels de santé du Lauragais

-
Par , France Bleu Occitanie

Daniel, 87 ans, a été le premier patient reçu au centre de vaccinations de Villefranche-de-Lauragais, ce lundi à 8h. Le site, et les médecins, s'adapteront à l'arrivée progressive des doses.

Daniel, 87 ans, est le premier patient vacciné à Villefranche-de-Lauragais.
Daniel, 87 ans, est le premier patient vacciné à Villefranche-de-Lauragais. © Radio France - Flora Midy

24 personnes de plus de 75 ans doivent être reçues, ce lundi 18 janvier, au centre de vaccinations de Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne), installé à la clinique Monnier. Le site accueille les volontaires, habitant hors des EHPAD, désireux de se faire vacciner contre le coronavirus. Daniel, 87 ans, a été le premier reçu, peu après 8h.

Pour accueillir ce public, et les vacciner dans les meilleures conditions possibles, "les professionnels de santé se sont magnifiquement mobilisés", se félicite le docteur Michel Dutech, médecin généraliste à Nailloux, un des organisateurs de ce centre de vaccination.

"On est un peu habitués maintenant à organiser du collectif, et une prise en charge de nos patients", explique le médecin, également président de la Communauté de santé du Lauragais.

"C'est un marathon, c'est pas un cent mètres. Il nous faut du temps, de la patience."

Et vu la forte demande pour des rendez-vous, les professionnels de santé s'attendent à une forte activité ces prochaines semaines. Cette vaccination, "c'est un marathon, c'est pas un cent mètres. Il nous faut du temps, de la patience" explique Michel Dutech. Les rendez-vous ont été planifiés par téléphone pou par internet : "toutes les six minutes nous vaccinerons".

Des rendez-vous en fonction de l'arrivée des vaccins

Surtout que tout dépend de la logistique, et du nombre de doses disponibles. "On s'adaptera à l'arrivée des vaccins", avec des rendez-vous organisés en fonction. Par exemple, le centre de vaccinations de Villefranche-de-Lauragais dispose de 50 doses de vaccins pour ce lundi et mardi.

32.000 personnes peuvent potentiellement se faire vacciner dans le Lauragais, estime le Dr. Dutech.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess