Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vaccination Covid-19 : à l'EHPAD de Cébazat dans le Puy-de-Dôme on fait tout pour éviter un nouveau "tsunami"

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La vaccination a débuté à l'EHPAD "les 5 sens" de Cébazat, dans le Puy-de-Dôme. La deuxième vague de l'épidémie y a été particulièrement traumatisante. D'où le souhait de protéger au mieux les résidents grâce aux premiers vaccins livrés la semaine dernière.

Une résidente de l'EHPAD vaccinée contre la Covid-19
Une résidente de l'EHPAD vaccinée contre la Covid-19 - CHRU Clermont-Ferrand

L'EHPAD "les 5 sens" de Cébazat ne veut pas revivre l'épisode dramatique de l'automne dernier. 11 décès enregistrés dans cet établissement public qui dépend du CHU de Clermont-Ferrand, 11 décès dus à la Covid-19. Un vrai traumatisme pour les équipes qui se sentent encore coupables, malgré tous les efforts accomplis pour protéger les résidents. L'arrivée du vaccin, la semaine dernière, sonne donc comme un espoir. 

Une trentaine de résidents vaccinés la semaine dernière

Marie-Anne Delrieu, qui dirige l'établissement, a le sourire derrière son masque. La vaccination a démarré, enfin ! Une trentaine de résidents, qui ont choisi de se faire vacciner, ont reçu une première injection. Le dispositif devrait se poursuivre cette semaine. Les médecins qui pratiquent ces injections forment les infirmières pour accélérer le mouvement. Une contrainte pourtant : les personnes qui ont contracté le virus doivent attendre trois mois avant de pouvoir recevoir le vaccin. 

"Je ne veux pas l'attraper, je me fais vacciner"-Danièle, résidente de l'EHPAD

Danièle a 75 ans, une jolie robe fleurie, et un large sourire. Elle a choisi de se faire vacciner la semaine dernière."Je n'ai pas mal, j'attend la deuxième injection" dit-elle. Elle a fait son choix en toute conscience, après avoir constaté que beaucoup des amis avec lesquels elle déjeunait le midi avaient succombé au virus :"Ils sont partis, ça m'a fait peur !"

Danièle, résidente de l'EHPAD, a choisi de se faire vacciner
Danièle, résidente de l'EHPAD, a choisi de se faire vacciner - CHRU Clermont-Ferrand

Plus jamais ça

Même sentiment chez les professionnels de santé de l'EHPAD. Florence, qui y est aide-soignante depuis 30 ans, a opté sans hésitation pour le vaccin elle aussi : "un geste citoyen, ce vaccin c'est le prix de notre liberté" assure-t-elle, après avoir assisté, impuissante, aux décès de résidents qu'elle connaissait bien.

Le Docteur Patrick Ledieu, gériatre dans l'établissement, analyse la situation : "C'est une composante qu'on a retrouvé chez tous les soignants en général, et en particulier en gériatrie, quelque chose d'assez culpabilisant, un sentiment d'impuissance, qu'est-ce qu'on a mal fait pour être touchés à ce point par le virus ? On a vu beaucoup de malades partir malgré toutes les mesures mises en place."

Les Docteurs Julia Desbonnet et Ledieu préparant les injections de vaccin
Les Docteurs Julia Desbonnet et Ledieu préparant les injections de vaccin - CHRU Clermont-Ferrand

En tout, depuis le début de l'épidémie, 80 résidents de l'EHPAD ont été touchés par la Covid-19. Aujourd'hui, ça va mieux. On compte encore une dizaine de malades "mais ils sont en convalescence" assure le Docteur Ledieu qui travaille avec ses confrères sur les séquelles laissées par la maladie, la dénutrition notamment, qui affaiblit beaucoup les organismes déjà fragiles. 

Le site de Cébazat fait partie des centres de vaccination du CHU de Clermont-Ferrand mais il est uniquement destiné aux résidents et aux professionnels de santé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess