Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vaccination contre la Covid-19 : le soulagement des premiers vaccinés au centre de Neuillé-Pont-Pierre

-
Par , France Bleu Touraine

C'est parti pour la campagne de vaccination grand public ! Cinq centres de vaccination ont ouvert en Indre-et-Loire. 2.000 personnes devraient recevoir la première injection cette semaine.

UNe soixantaine de personnes se sont fait vacciner pour ce premier jour, au centre de Neuillé-Pont-Pierre.
UNe soixantaine de personnes se sont fait vacciner pour ce premier jour, au centre de Neuillé-Pont-Pierre. © Radio France - Chloé Martin

La vaccination pour le grands public lancée ! Ce lundi, cinq centres de vaccination ont ouvert en Indre-et-Loire (le sixième ouvre le 25 janvier à Loches) pour accueillir les seniors de plus de 75 ans et les personnes à risque, prioritaires. 2.000 personnes pourront recevoir la première des deux injections, au cours de cette première semaine de campagne de vaccination. 

Les patients vaccinés, soulagés d'être protégés

Au centre de Neuillé-Pont-Pierre, une soixantaine de personnes se sont fait vacciner ce lundi. "Il fallait le faire, donc je l'ai fait. Après, je suis tranquille pour les gens autour de moi", indique Jacqueline, le sentiment du devoir accompli. "Je suis heureuse que maman l'ait fait. A 78 ans, je veux qu'elle soit protégée", sourit sa fille, Florence, qui l'accompagne.

Les patients vaccinés sont aussi soulagés. "A mon âge, on peut avoir n'importe quoi. Si ça peut éviter une maladie grave...", raconte Daniel, 80 ans, venu avec sa femme Françoise, 76 ans. Le couple espère revoir plus vite ses deux petits-enfants. "Les personnes qui viennent attendaient le vaccin avec impatience pour pouvoir espérer reprendre une vie normale d'ici quelques mois, quand tout le monde sera protégé", remarque Dr Marie Pélicot, médecin généraliste à Charentilly et bénévole au centre de Neuillé-Pont-Pierre. 

"Des semaines et des semaines"

Mais tout le monde ne pourra pas se faire vacciner en janvier. Les créneaux sont déjà pleins et leur nombre dépend des livraisons de doses de vaccins. "Nous allons rouvrir des créneaux progressivement pour le mois de mars. Il faudra se positionner pour ces créneaux. Mais cela va prendre des semaines et des semaines", prévient  Marie Lajus, préfète d'Indre-et-Loire. Il faut donc prendre son mal en patience pour obtenir un rendez-vous. 

La carte des centres de vaccination en Indre-et-Loire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess