Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Vaccination contre le Covid-19 : "Il n'y a aucun danger pour les femmes enceintes"

Par

Évolution des recommandations, désinformation : certaines femmes enceintes craignent encore de faire vacciner. Le professeur Philippe Deruelle, chef du pôle gynécologie-obstétrique et fertilité aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg, les y encourage fortement.

Le professeur Philippe Deruelle, chef du pôle gynécologie-obstétrique et fertilité aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS). Le professeur Philippe Deruelle, chef du pôle gynécologie-obstétrique et fertilité aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS).
Le professeur Philippe Deruelle, chef du pôle gynécologie-obstétrique et fertilité aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS). © Radio France - Marie Maheux

"On sait aujourd'hui que les femmes enceintes ont plus de risque de faire une forme grave du Covid-19 et que la vaccination n'est pas dangereuse, quelque soit le terme de la grossesse" insiste le professeur Philippe Deruelle. Chef du pôle gynécologie-obstétrique et fertilité aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), il rassure et tente de convaincre les femmes qu'il suit dans son service au quotidien.

Publicité
Logo France Bleu

Plus besoin d'attendre le deuxième trimestre 

En France, les autorités sanitaires recommandent depuis mi-juillet 2021 la vaccination contre le Covid-19 pour toutes les femmes enceintes et plus seulement à partir du deuxième trimestre : "Au démarrage, il y a eu une attitude de prudence des agences françaises et européennes parce qu'on avait peu de données sur la vaccination des femmes enceintes", précise le professeur Philippe Deruelle. 

Or aujourd'hui, plusieurs études montrent qu'il n'y a pas de danger, quelque soit le terme de la grossesse explique le chef de pôle aux HUS : "Très tôt, les Israéliens et les Américains ont vacciné les femmes enceintes. Leurs résultats ont démontré que le vaccin était absolument inoffensif pour elles."

Des risques graves en cas de Covid-19

"Ce qu'on a vu beaucoup ici à Strasbourg et ailleurs, ce sont des femmes enceintes qui faisaient des détresses respiratoires plus sévères, plus de malchance de se retrouver en réanimation", explique Philippe Deruelle, "Cela induisait parfois une prématurité des bébés et plus de risque de faire une hypertension ou une prééclampsie" en cas de contraction du coronavirus. 

D'où un appel à la vaccination pour toutes les femmes enceintes, car même si elles sont de plus en plus nombreuses, il reste du chemin à faire pour convaincre : "Au départ, 80% des femmes enceintes ne voulaient pas se faire vacciner. Aujourd'hui on est autour de 50%" poursuit Philippe Deruelle qui se veut positif sur l'évolution des mentalités.

Autre inquiétude qui revient souvent : l'idée que le vaccin pourrait rendre stérile, ce que le professeur dément avec véhémence : "tous ceux qui affirment que les vaccins sont dangereux pour la fertilité des femmes mentent, ce sont des fake-news."

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu