Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vaccination contre le Covid-19 : Jean Rottner reste pessimiste sur l'accélération de la campagne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Après son coup de gueule début janvier pour dénoncer un scandale d'Etat concernant la campagne de vaccination, Jean Rottner, le président de la région Grand Est estime que la situation s'améliore. Mais il n'est pas très optimiste quant à une accélération de la vaccination contre le covid.

Jean Rottner à Mulhouse pour le début de la campagne de vaccination au palais des sports.
Jean Rottner à Mulhouse pour le début de la campagne de vaccination au palais des sports. © Radio France - Patrick Genthon

"Se faire vacciner, c'est plus compliqué que d'acheter une voiture !" Le président de la région Grand Est avait dénoncé le "scandale d'Etat" de la campagne de vaccination contre le covid début janvier. En cette mi-avril, Jean Rottner constate chez nos confrères de France Info que "ça va mieux que début janvier"

Baisse des livraisons de doses en mai

Malgré tout il n'est pas très optimiste : "on sait que durant le mois de mai, on va assister à une diminution de livraisons de la part des laboratoires", d'autant qu'il y a "le retrait du laboratoire Johnson & Johnson (...) on comptait dessus, même s'il n'y avait que 200 ou 300.000 doses prévues pour la France, avec une injection facilitée, unique, disponible beaucoup plus facilement pour la médecine libérale et ça allait dans le bon sens."

Le président de la région Grand Est se félicite par ailleurs de la suspension des vols entre le Brésil et la France. "C'est une bonne décision et j'espère qu'elle n'a pas été prise trop tardivement."

Une vaccination qui avance à petits pas

Dans le Grand Est, à la date du 13 avril, 971 102 personnes ont reçues au moins une dose de vaccin en région Grand Est, dont 368 416 ont reçu deux doses de vaccin. C'est dans les Vosges, que la couverture vaccinale est la plus élevée avec 20,4% de la population vaccinée. Le Bas-Rhin avec 15,9% de la population vaccinée est à la traîne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess