Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vaccination Covid-19 : impatience et organisation dans l'un des quatre EHPAD pilotes de la Marne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La vaccination contre le Covid-19 doit débuter ce jeudi 7 décembre dans l'EHPAD Saint Martin à Reims, l'un des quatre EHPAD pilotes pour la campagne de vaccination des résidents de maison de retraite dans la Marne. Tout est prêt, et le personnel est très mobilisé.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Franck Dubray

La campagne de vaccination contre la Covid-19 débute dans 35 EHPAD ou unités de soins de longue durée dans le Grand Est et quatre EHPAD sont ainsi concernés dans la Marne. Parmi eux, l'EHPAD Saint Martin à Reims où la vaccination des résidents doit débuter ce jeudi 7 décembre, dès que les doses seront réceptionnées. 

Entre 45 et 49 résidents seront vaccinés 

Sur 65 résidents dans l'établissement, 49 accords pour la vaccination ont été recueillis. "Nous avons demande des doses pour 49 résidents donc c'est 49 accords de résidents et de familles mais devant le médecin le résident a le droit de changer d'avis, et il y a aussi l'auscultation du médecin de l'établissement avant le vaccin : si l'état de santé du résident permet pas l'injection on ne la fera pas", explique Chrystelle Dupin la directrice de l'EHPAD Saint Martin.  

Elle souligne la mobilisation des médecins généralistes des résidents durant les derniers jours de décembre : "dans le cadre du recueil de consentement, beaucoup de médecins traitants sont venus voir leurs patients ici pendant les fêtes, pour éventuellement répondre aux questions"

Une vaccination par "petits groupes de 5"

Et bien sûr la mobilisation des personnels de l'établissement car cette vaccination elle exige une organisation. A priori sur deux jours. "On a décidé de vacciner les résidents dans une salle dédiée pour faciliter la surveillance après vaccins, donc on va les vacciner par petites groupes de 5 et effectivement il faut les accompagner, les installer, les raccompagner ensuite dans les chambres , les rassurer peut être aussi...", ajoute Chrystelle Dupin. 

Elle reconnaît qu'il y a une forme d'impatience d'autant que l'EHPAD Saint Martin avait été touché lors de la première vague de l'épidémie en avril 2020 par des décès de résidents : "ça a été très dur pour les résidents, pour le personnel, pour les familles, on a plus du tout envie de vivre ça mais je crois que personne n'a envie de vivre ça"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess