Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vaccination Covid-19 : un accueil spécifique au CHU de Clermont-Ferrand pour les personnels prioritaires

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Ils sont enseignants, agents dans dans les écoles maternelles, policiers, gendarmes, ou encore personnels de l'administration pénitentiaire. Depuis samedi dernier, ils sont prioritaires pour se faire vacciner contre le Covid-19. A Clermont-Ferrand, le CHU Gabriel Montpied leur réserve des créneaux.

Vaccination, seringue, injection, coronavirus, vaccin, illustration
Vaccination, seringue, injection, coronavirus, vaccin, illustration © Radio France - Emmanuel Claverie

Depuis le week-end dernier, la campagne de vaccination contre le Covid-19 a encore franchi une étape : l'ouverture de rendez-vous spécifiques pour de nouveaux publics de plus de 55 ans prioritaires. Après les soignants, les enseignants peuvent par exemple obtenir plus facilement des rendez-vous pour se faire vacciner. Dans chaque département de l'Académie de Clermont-Ferrand, des centres les accueillent. A Clermont-Ferrand, ils peuvent se rendre à la Maison des sports ou au CHU Gabriel Montpied.

Le Recteur salue les personnels volontaires,

Ce mardi, le Recteur de l'Académie, Karim Benmiloud s'est déplacé sur le plateau Saint-Jacques. Il a ainsi rencontré Bernadette Vialat, venue de Mauriac pour recevoir une première dose de vaccin. Cette enseignante, qui a profité des vacances scolaires, est convaincue que la vaccination est "la seule solution" pour sortir de la crise. Vaccinée à l'AstraZeneca, elle avoue n'éprouver aucune angoisse. "Il ne faut pas tomber dans la psychose" précise-t-elle.

Comme elle, tous les personnels de l'Éducation Nationale, en contact avec les élèves, peuvent bénéficier d'une telle vaccination. Ils sont 4.200 dans l'Académie, soit 20 % des effectifs.

Une enseignante sur le point de se faire vacciner avec le Recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand
Une enseignante sur le point de se faire vacciner avec le Recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand © Radio France - Dominique Manent

Quel bilan pour les personnels du CHU ?

Bien avant les enseignants, les soignants et certains personnels hospitaliers ont été déclarés "prioritaires". Au CHU de Clermont-Ferrand, ils sont aujourd'hui 73 % à avoir choisi de se faire vacciner. Les médecins sont les plus réactifs, les infirmiers ont bien répondu également. Les agents des services, en revanche, semblent moins convaincus. Quoi qu'il en soit, "c'est deux fois plus que le vaccin contre la grippe" se réjouit Didier Hoeltgen, le directeur général de l'établissement. 

Ce mardi, la liste des "prioritaires" s'est encore allongée. Une vingtaine de métiers du privé sont désormais concernés : caissiers, conducteurs de bus, agents de sécurité, agents d'entretien, professionnels des pompes funèbres etc. "Dés ce samedi 24 avril, des créneaux dédiés seront créés" a déclaré Elisabeth Borde, ministre du Travail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess