Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vaccination dans le Grand Est : une trentaine d'EHPAD concernés dès le 4 janvier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Alsace, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Champagne-Ardenne

Si les consultations pré-vaccinales ont bien débuté dans le Grand Est, prévient l'Agence Régionale de Santé, les premières vaccinations vont s'organiser, elles, dès la semaine du 4 janvier pour les personnes dites les plus sensibles.

Démarrage de la vaccination dans des EHPAD du Grand Est dès le 4 janvier
Démarrage de la vaccination dans des EHPAD du Grand Est dès le 4 janvier © Maxppp - Sina Schuldt

Les premières vaccinations contre la Covid-19 vont s'organiser dans le Grand Est dès la semaine du 4 janvier, dans une trentaine d'EHPAD, Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, d'USLD, Unités de soins de longue durée, de Soins de suite et de réadaptation gériatriques, de statut public et privé "répartis sur l'ensemble de la région".  Une trentaine de sites-pilotes selon l'ARS sur 650 structures repérées dans notre région. En moyenne, il y en aura trois par département pour permettre de "tester les chaînes logistiques" selon Virginie Cayré, la directrice générale de l'ARS Grand Est, en visioconférence ce 30 décembre.

"Des établissements volontaires et en capacité de réaliser d'ici là les consultations pré-vaccinales pour les résidents", précise l'Agence Régionale de Santé dans un communiqué. Sont concernés les résidents et les professionnels "présentant un risque élevé de faire une forme grave de la maladie, de 65 ans et/ou pathologies" .

Une vaccination qui a démarré en France le dimanche 27 décembre dans des EHPAD de région parisienne et en Bourgogne.  L'ARS Grand Est explique que tous les établissements hébergeant des personnes âgées  seront ensuite "progressivement alimentés en vaccins tout au long de cette première phase de la campagne, une vaccination complète nécessitant une deuxième injection". Selon Virginie Cayré, directrice générale de l'ARS Grand Est, la campagne sera intensifiée à partir du 11 janvier et surtout du 15 janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess