Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Record de vitesse" pour la vaccination contre le Covid assure un collectif d'Ehpad francs-comtois

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Les résidents des Ehpad vont pouvoir se faire vacciner contre le coronavirus à partir du mardi 12 janvier, une semaine après réception des doses à l'hôpital Nord Franche-Comté. "Un record de vitesse" comparé aux vaccinations habituelles assure la responsable d'un collectif d'Ehpad du secteur.

La vaccination va démarrer mardi 12 janvier dans les Ehpad du Nord Franche-Comté
La vaccination va démarrer mardi 12 janvier dans les Ehpad du Nord Franche-Comté © Radio France - Richard Vivion

La vaccination va démarrer mardi 12 janvier dans les maisons de retraite du Nord Franche-Comté : alors que certains pointent du doigt la lenteur du processus, "il n'y a pas de lenteur dans le calendrier", assure Lucile Grillon, responsable du pôle personnes âgées de la fondation Arc en Ciel dans le Territoire de Belfort. 

Une vaccination plus rapide que pour la grippe

Pourquoi un tel délai entre l'arrivée des vaccins et leur distribution dans les Ehpad ? "C'est un temps de préparation indispensable dans nos établissements, indique Lucile Grillon, qui anime par ailleurs le collectif EHPAD du Nord Franche-Comté rassemblant une trentaine d'établissements. Par comparaison, quand on prépare la vaccination contre la grippe tous les ans, on commence début septembre pour des premières vaccinations en novembre !" 

Se préparer en à peine trois semaines, c'est un record de vitesse pour nos établissements.

Difficile de faire plus vite, "surtout avec la période des fêtes où les médecins comme les familles de résidents n'étaient pas forcément disponibles", ajoute-t-elle. Certaines ont dû en effet être sollicitées pour autoriser ou non la vaccination d'un membre de la famille, quand celui-ci n'est plus apte à le faire. 

"L'autorisation de mise sur le marché du vaccin date du 21 décembre, rappelle Lucile Grillon. Il a fallu ensuite organiser les consultations pré-vaccinales. Une fois qu'on aura les doses dans nos établissements, il ne faudra que deux à trois jours pour vacciner les volontaires."

Pas de pénurie pour les Ehpad

Avec 5.000 doses arrivées ce mardi à l'hôpital Nord Franche-Comté, pas de risques de pénurie pour les résidents d'Ehpad selon elle : "on n'a pas 5.000 résidents dans notre secteur, on a déjà de quoi faire les deux injections par personne", précise la responsable du collectif EHPAD du Nord Franche-Comté.

11 Ehpad et unités de soins longue durée dans le Territoire de Belfort et 6 autres établissements de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard sont prioritaires, avec 1.862 résidents. Chaque établissement va indiquer ce vendredi à l'hôpital le nombre de vaccins dont il a besoin : ils doivent ensuite être décongelés pour être livrés lundi. "De plus en plus de résidents ont compris le message de la vaccination, conclut Lucile Grillon. On a assez peu de refus."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess