Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vaccinée contre le Covid-19, Michèle Rubirola encourage les Marseillais à faire de même

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

La première adjointe de Marseille, Michèle Rubirola, vaccinée depuis mardi contre le Covid-19 appelle les Marseillais à se faire vacciner pour lutter contre l'épidémie. Pour l'ancienne maire de Marseille, c'est aujourd'hui essentiel pour que "la vie puisse reprendre".

Michèle Rubirola a été vaccinée ce mardi à La Timone.
Michèle Rubirola a été vaccinée ce mardi à La Timone. © Maxppp - VALERIE VREL

Elle fait partie des premières personnes vaccinées contre le Covid-19 à Marseille. Michèle Rubirola a eu droit à la piqûre mardi à l'hôpital de La Timone et elle espère que les Marseillais seront nombreux à faire la même chose. Le vaccin est presque une évidence pour elle : "Je suis médecin et j'ai toujours étudié la balance bénéfices/risques avant de me faire vacciner et cette balance est favorable pour le vaccin contre le Covid. Je me suis fait vacciner pour mes aînés et pour que la vie puisse reprendre"

"Je suis vaccinée et mes enfants sont vaccinés."

Une position qui pouvait surprendre : Michèle Rubirola a plusieurs fois fait savoir qu'elle était contre l'obligation vaccinale contre certaines pathologies. Et sur France Bleu Provence, elle tient à expliquer sa position qui n'est pas du tout "anti-vaccin", comme cela a pu être souligné : "C'est une idée qui court puisqu'une fois j'ai dit que j'étais opposée à l'obligation des 11 valences vaccinales chez les tout petits. Les onze valences ! Mais moi j'ai trois enfants : mes enfants sont vaccinés, je suis vaccinée et je suis en bonne santé"

Michèle Rubirola encourage les Marseillais à se faire vacciner "dès que la population générale aura accès au vaccin". Elle pointe du doigt quelques points de la stratégie vaccinale du gouvernement, notamment la logistique qui, selon elle, aurait dû davantage être gérée par les collectivités territoriales notamment en terme de stockage des doses. 

Le stade Vélodrome futur centre de vaccination

En ce qui concerne le stade Vélodrome qui pourrait se transformer en centre de vaccination, Michèle Rubirola assure même que la proposition est née d'une réflexion entre elle et le directeur médical de l'Olympique de Marseille, Abdou Sbihi.  

"Le stade Vélodrome est un lieu emblématique de Marseille et cela va favoriser l'adhésion des Marseillais."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess