Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vaccins contre le Covid-19 : les généralistes de Moselle voient eux aussi moins de candidats

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Comparant la lutte contre le Covid-19 et la campagne vaccinale à une guerre, le docteur Alain Prochasson, médecin généraliste à Metz, dénonce ceux "qui se cachent" face aux "fantassins" et appelle les réticents à se faire vacciner à leur tour pour en finir avec l'épidémie.

Préparation d'une dose de vaccin Pfizer
Préparation d'une dose de vaccin Pfizer © Radio France - Bastien Thomas

Comme dans les centres de vaccination, les médecins généralistes ne parviennent pas actuellement à distribuer à distribuer toutes les doses vaccins dont ils disposent. "On a du mal à trouver des patients" admet le docteur Alain Prochasson, médecin généraliste à Metz et président de la communauté territoriale de santé de Metz et des environs et invité ce mardi de France Bleu Lorraine. Parce que, selon lui, une bonne partie de sa patientèle est déjà vaccinée, mais aussi parce qu'il existe toujours des réticences. 

Nous sommes en guerre. Et dans les guerres, il y a les fantassins qui montent au front, et il y a ceux qui se cachent en pensant que les tirs passeront à côté d'eux.

Alain Prochasson n'est pour autant pas favorable à la vaccination obligatoire, comme certains le réclament pour augmenter la couverture vaccinale. "Les français sont trop attachés à leur liberté" constate t-il. Les professionnels de santé doivent donc convaincre que "la vaccination est la seule solution pour qu'on puisse s'en sortir," particulièrement face à la crainte d'un rebond de l'épidémie causé par la propagation du variant Delta du Covid-19

Choix de la station

À venir dansDanssecondess