Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "des livraisons importantes" de vaccins en France la semaine prochaine, selon le gouvernement

-
Par , France Bleu

Agnès Pannier-Runacher a assuré samedi que des "livraisons importantes" de doses de vaccin contre le coronavirus seraient livrées la semaine prochaine en France. La ministre déléguée chargée de l'Industrie aussi confirmé un "objectif de 30 millions de Français vaccinés à la fin du mois de juin".

Coronavirus : "des livraisons importantes" de vaccins en France la semaine prochaine, assure Agnès Pannier-Runacher
Coronavirus : "des livraisons importantes" de vaccins en France la semaine prochaine, assure Agnès Pannier-Runacher © Maxppp - Aurelien Morissard

La France attend "des livraisons importantes la semaine prochaine" de près de trois millions de doses de vaccin contre le Covid-19, a déclaré samedi la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, samedi sur Europe 1.  "Nous attendons des livraisons importantes la semaine prochaine: près de trois millions de doses vont arriver en France qui sont confirmées par les différents laboratoires", a-t-elle indiqué.  

Où en sont les livraisons de vaccins ?

"Cela nous permet de confirmer l'objectif de 30 millions de Français vaccinés à la fin du mois de juin", a-t-elle ajouté.  Les livraisons se situent "entre 2,5 millions et trois millions de doses, avec une montée progressive jusqu'à près de quatre millions de doses fin avril, début mai", a-t-elle précisé.  

La ministre a expliqué que l'essentiel des livraisons reposait sur l'apport du vaccin BioNTech-Pfizer avec "près de deux millions de doses à partir de la semaine du 5 avril". "Ils ont toujours été au rendez-vous", a-t-elle souligné. "Moderna (...) a toujours rattrapé ses livraisons" et "Janssen (Johnson and Johnson) a également confirmé le démarrage de ses livraisons", a-t-elle ajouté, en se disant "confiante".  

29 millions de doses d'AstraZeneca saisies par l'UE en Italie

S'agissant d'AstraZeneca, la ministre a indiqué que l'Union européenne avait "sécurisé les doses, avec le blocage de doses en Italie". Dans le même temps, l'UE avait déjà menacé jeudi de bloquer les exportations du vaccin développé par le laboratoire suédo-britannique. "On a désormais un pool de 29 millions de doses. Sur ces 29 millions de doses, il y en avait 16 qui étaient destinées (au) marché européen", a-t-elle poursuivi. "Sur les doses restantes, on est en discussion. L'avantage c'est qu'on a aujourd'hui la main sur ces doses", a ajouté Agnès Pannier-Runacher. 

AstraZeneca n'a livré que 30 des 120 millions de doses promises au premier trimestre pour les commandes européennes. "On est en train de faire en sorte de faire respecter un contrat. Ce contrat doit être tenu", estime Agnès Pannier-Runacher. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess