Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Val-d'Oise : la présidente du conseil départemental en colère après les annonces d'Édouard Philippe

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le Premier ministre a précisé ce jeudi que pour les indicateurs sanitaires, tous les départements français étaient en vert à l'exception du Val d'Oise et de Mayotte. Un classement "stigmatisant" pour Marie-Christine Cavecchi, la présidente du département du Val-d'Oise, qui fait part de sa colère.

Marie-Christine Cavecchi, présidente du conseil départemental du Val-d'Oise.
Marie-Christine Cavecchi, présidente du conseil départemental du Val-d'Oise. © Maxppp - IP3 PRESS

Pas facile de s'y retrouver avec les couleurs de la nouvelle carte du déconfinement présentée ce jeudi par le Premier ministre, Édouard Philippe. L'ensemble du reste du territoire est classé vert, sauf l'ensemble des départements d'Île-de-France, Mayotte et La Réunion qui sont désormais classés orange. Il n'y a plus aucun département n'est classé rouge. Pour les seuls indicateurs sanitaires, tous les départements français sont désormais en vert à l'exception du Val d'Oise et de Mayotte, qui restent en rouge. Un classement "stigmatisant" pour la présidente du conseil départemental du Val-d'Oise, Marie-Christine Cavecchi.

Le Val-d'Oise "pointé du doigt"

Pour la présidente du département du Val-d’Oise, ce classement n'est pas justifié puisque "les indicateurs ne sont pas fiables car ils sont très volatiles dans une région où nous sommes tous mobiles d’un département à l’autre". Marie-Christine Cavecchi affirme que les Valdoisiens ont "respecté les gestes barrières, le confinement et la première étape du déconfinement".

"Les tests ont été réalisés seulement depuis la semaine dernière sur une partie de notre département", dénonce Marie-Christine Cavecchi, dans un communiqué publié ce jeudi soir.

Ce classement est selon elle "scandaleux et incompréhensible" car il vise à "pointer du doigt" le département. "Cela fragilise une fois de plus notre image et les acteurs touristiques du Val-d’Oise qui sont prêts à accueillir de nombreux touristes cet été. Je pense aussi au monde économique qui va souffrir de cette mise à l’index", regrette-t-elle.

Marie-Christine Cavecchi demande ainsi au gouvernement "d’amplifier les campagnes de tests dans les plus brefs délais sur l’ensemble du territoire pour avoir une juste mesure de la réalité en Val-d’Oise".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu