Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Valence : un contrôle d'alcoolémie ciblant les salariés après le déjeuner

jeudi 11 octobre 2018 à 18:32 Par Suzanne Shojaei et Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche

Les policiers valentinois ont procédé à un contrôle inhabituel, ce jeudi midi. Ils se sont postés dans la zone industrielle de Briffaut. L'idée est de sensibiliser les salariés, les artisans et les chefs d'entreprise à éviter l'abus d'alcool au déjeuner.

Pour une fois, ce contrôle d'alcoolémie ne s'est pas déroulé un samedi soir, ou à la sortie d'une boîte de nuit, mais bien à l'heure de retourner au travail.
Pour une fois, ce contrôle d'alcoolémie ne s'est pas déroulé un samedi soir, ou à la sortie d'une boîte de nuit, mais bien à l'heure de retourner au travail. © Radio France - Nathalie De Keyzer

Valence, France

Il est midi. Vous accompagnez peut-être votre repas entre collègues de quelques verres de vin ou de bière. Parfois, même, il vous arrive de reprendre la voiture après manger. Les policiers veulent donc chasser les mauvaises habitudes. 

Moins d'accidents, davantage de morts

Cette année, dans la Drôme, il y a eu moins d'accidents que l'an dernier, mais plus de morts : 34 décès au total depuis janvier, donc 9 de plus que l'an dernier à la même époque. Certains, comme Marc, ont plutôt intérêt à ne pas perdre leur permis. "Mon métier m'oblige à prendre la voiture tous les jours !"

D'autres en ont marre de "l'oppression", comme le dit Audrey. Cette commerçante rouvre sa boutique à 14 heures, après sa pause. "Ça commence à être pénible, c'est tout. On n'a rien à se reprocher et on perd cinq minutes de notre temps." Audrey reconnaît pourtant boire parfois un verre de rosé pendant son repas.

"Le taux normal, c'est zéro !"

Lorsqu'on souffle dans le ballon, le taux d'alcoolémie toléré est de 0,24 mg par litre d'air expiré, ce qui revient à un verre. "Mais le taux normal, c'est zéro !", indique Bertrand Gravelet, substitut du Procureur de la République à Valence. 

Le "taux zéro" est obligatoire pour les jeunes conducteurs et les chauffeurs routiers en service.

Ce jeudi, les policiers ont contrôlé 35 conducteurs. Un seul était positif à l'alcool avec 0, 56 mg par litre d'air expiré, soit 1,2 g par litre de sang. Il s'est vu retiré six points sur son permis et il est convoqué devant le tribunal.