Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vallée du Gier : attention à la pollution avec les fortes chaleurs

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'épisode de canicule qui touche actuellement la France entraîne un épisode de pollution de l'air. Atmo place d'ailleurs le département de la Loire en rouge, ce qui signifie une qualité de l'air très mauvaise. Dans la vallée du Gier (Loire), les habitants cherchent comment bien respirer malgré tout.

Le département de la Loire est placé en vigilance pollution par Atmo, notamment à cause des particules fines.
Le département de la Loire est placé en vigilance pollution par Atmo, notamment à cause des particules fines. © Maxppp -

La vallée du Gier (Loire) est souvent pointée du doigt pour la mauvaise qualité atmosphérique. Avec les fortes chaleurs, un pic de pollution est attendu ce jeudi 27 juin et Atmo place le département de la Loire en rouge, soit avec une qualité de l'air très mauvaise

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En plus de souffrir de la chaleur, les habitants de la vallée du Gier peut aussi souffrir de cette pollution de l'air. "On le voit bien dans les appartements, il y a des particules fines qui s'entassent dans le coin des fenêtres donc on se dit qu'il se passe quelque chose", confie Laëticia à Saint-Chamond. Si elle n'est pas gênée pour respirer, ce n'est pas le cas de tous les Couramiauds. En plus de la pollution aux particules fines, les allergies aux pollens peuvent se rajouter. "On tousse, on a les yeux qui piquent, on a vraiment du mal à respirer", détaille Soumicha

Elle est sous traitement Aerius pour soigner ses allergies, mais avec les fortes chaleurs, ce n'est pas évident tous les jours. Soumicha sait qu'elle ne peut pas faire grand chose face à la météo, mais elle aimerait que la pollution dans l'air diminue : "quand il y a des pics de chaleur comme ça, ce serait pas mal qu'il y ait des propositions par les communes _pour les transports en commun gratuits par exemple_, pour favoriser le déplacement en transports en commun". 

Suivre son traitement de fond

Les températures doivent redescendre d'ici la semaine prochaine et la qualité de l'air devrait s'améliorer. En attendant, il est recommandé à toutes les personnes fragiles, comme les personnes asthmatiques ou allergiques, de bien se protéger. "Avant de traiter la crise, _il faut se traiter correctement. Il faut bien faire son traitement de fond_. Pour ceux qui ont des gênes importantes, ils ont des corticoïdes associés à des médicaments qui élargissent les bronches. Il faut bien le faire matin et soir. Il faut aussi éviter de rester trop longtemps dehors", conseille le pharmacien Olivier Alacoque.  Des températures proches des 40 degrés sont attendues dans la Loire ce jeudi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess