Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vallorcine : les étudiants britanniques contaminés voulaient éviter la quarantaine en Suisse

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Le groupe d'étudiants britanniques voulait aller skier en Suisse, à Verbier, mais les organisateurs du voyage auraient voulu leur éviter les dix jours de quarantaine imposés, en les faisant passer par la Haute-Savoie. C'est là que 14 d'entre eux ont été testés positifs au coronavirus.

Le Dormio Resort Les Portes Du Mont Blanc à Vallorcine, où sont venus les étudiants britanniques
Le Dormio Resort Les Portes Du Mont Blanc à Vallorcine, où sont venus les étudiants britanniques - DR

L'Agence régionale de Santé tente de connaître le parcours précis des 26 étudiants britanniques confinés depuis mardi à Vallorcine, en Haute-Savoie, dans une résidence de tourisme - au moins 14 d'entre eux ont été dépistés positifs au coronavirus, et des analyses sont en cours pour déterminer s'ils sont contaminés par la souche du "variant anglais" du virus - . L'objectif : retrouver les cas contact. 

Ils ont voyagé dans un TGV entre Lille et Lyon. Certains ont aussi été vus en train de faire des courses à Argentière, l'une des communes voisines. Mais selon le maire de Vallorcine, les personnels de la résidence et les personnes susceptibles d'avoir croisé les jeunes ont toutes été testées négatives.

Ils ont voulu éviter la quarantaine imposée par la Suisse... d'où leur venue en France

Ces étudiants devaient se rendre à Verbier en Suisse pour suivre un stage de moniteur de ski auprès de l'organisme Peak Leaders. Mais les organisateurs du voyage auraient préféré les faire d'abord séjourner en France, pour éviter les dix jours de quarantaine imposés par la Suisse aux ressortissants britanniques. Mais certains sont finalement tombés malades. L'organisateur du voyage, interviewé par le Sun, dément avoir voulu transgresser les règles. L'Angleterre est toujours confinée et n'autorise que les déplacements pour motif impérieux.

Selon des informations du Sun (article en anglais), certains étudiants du groupe ont déjà été refoulés dès la gare de Saint-Pancras à Londres, pour avoir enfreint les restrictions sanitaires, sans plus de détails, et ont dû trouver d'autres moyens de transport pour rejoindre leurs camarades. Les 26 étudiants avaient en tous les cas un test PCR négatif au moment de leur arrivée en France, en fin de semaine dernière, entre le 13 et le 17 janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess