Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Variant britannique du coronavirus : une inquiétante progression dans le Doubs

Le variant britannique progresse à un telle vitesse qu'il inquiète les autorités. Actuellement, 43 % des personnes testées positives au coronavirus sont atteintes par le variant britannique réputé plus contagieux.

Le variant britannique progresse à un telle vitesse qu'il inquiète les autorités. Actuellement, 43 % des personnes testées positives au coronavirus sont atteintes par le variant britannique réputé plus contagieux.
Le variant britannique progresse à un telle vitesse qu'il inquiète les autorités. Actuellement, 43 % des personnes testées positives au coronavirus sont atteintes par le variant britannique réputé plus contagieux. © Maxppp - JC Tardivon

La diffusion du variant britannique de la COVID-19 progresse de manière inquiétante dans le Doubs. Il représente à ce jour prés de la moitié des tests positifs soit 43% des personnes atteintes par le coronavirus. Le département se rapproche rapidement de la moyenne nationale, proche de 49%, et dépasse de dix points celle de Bourgogne-Franche-Comté (un peu moins de 32% des tests positifs).   

Respecter deux mètres de distance minimum et priorité au télétravail

L’Agence Régionale de Santé appelle à redoubler de vigilance et met en oeuvre des mesures complémentaires. Elle préconise de garder une distance de sécurité d’au moins 2 mètres, de porter un masque de protection de catégorie 1 quand cette distance ne peut être respectée ou encore d'aérer et de ventiler au maximum les espaces clos. La pratique du télétravail doit être privilégiée dans chaque situation où elle est possible, rappelle aussi l'ARS. Elle insiste aussi sur l'importance de se faire dépister au moindre signe évocateur ou en cas de contact à risque. Enfin il faut respecter scrupuleusement les consignes d’isolement désormais de 10 jours en cas de test positif.  

Dans le Doubs, 25 678 personnes ont déjà été vacciné une première fois. Plus de 13 600 d'entre eux ont déjà reçu leur deuxième injection.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess