Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Variant Delta à Dettwiller : "c'est le rush", au centre de vaccination

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après l'apparition d'un foyer épidémique du variant Delta à Dettwiller, dans l'entreprise Caddie, le centre de vaccination de Monswiller a connu ce vendredi 25 juin une hausse de sa fréquentation, avec 70 rendez-vous de plus en une matinée.

L'un des salariés Caddie se fait vacciner contre le Covid-19 après la détection d'un cluster dans l'entreprise.
L'un des salariés Caddie se fait vacciner contre le Covid-19 après la détection d'un cluster dans l'entreprise. © Radio France - Julien Penot

L'appel à la vaccination de l'agence régionale de santé (ARS) aura été entendu. Le centre de vaccination de Monswiller, près de Saverne, monte en puissance depuis la détection d'un foyer épidémique du variant Delta dans l'entreprise Caddie, située à Dettwiller. 

70 rendez-vous de plus en une matinée

Pour endiguer au plus vite les risques de contamination, l'ARS a lancé un plan d'actions, dont l'axe principal est de donner la priorité aux salariés de Caddie, et leur famille, pour se faire vacciner. "On a appris que c'était le variant Delta, qui est beaucoup plus contagieux selon les scientifiques", confie Dominique, l'un des ouvriers de Caddie venu au centre de vaccination en combinaison de travail. 

Un fort risque de contamination qui a poussé plusieurs habitants de Dettwiller à sauter également le pas, comme Vanessa : "Là, c'est vrai que ça devient plus inquiétant. J'ai des enfants, dont je préfère me protéger." 

Augmenter la cadence

Le centre de vaccination a normalement un rythme de 580 injections par jour. Avec le plan d'actions de l'ARS, la cadence va passer à 770 par jour. "On m'a appelé en renfort, sourit le docteur Mario Di Liberatore, l'un des trois médecins du centre, justement à cause de ce cluster, c'est une question de logistique. On a deux lignes de vaccination, on va monter à quatre lignes.

Les livraisons de doses Pfizer ont suivi, plus de 4.600 sont attendues la semaine prochaine. En parallèle, des autotests ont été distribués aux commerces et aux entreprises de Dettwiller. Une campagne dépistage sera également organisée dans l'école primaire de la commune pour détecter le virus chez les enfants.

De son côté, Caddie table sur un retour à la normal en milieu de semaine prochaine. "La bonne nouvelle, c'est que depuis trois jours, nous n'avons plus eu de cas positif, tout le monde a été testé", déclare Stéphane Dedieu, le PDG de l'entreprise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess