Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vendée : plusieurs salariés d'une entreprise des Essarts-en-Bocage contaminés par le Covid-19

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
Essarts-en-Bocage

Quatre salariés de l'entreprise Arrivé-Maître Coq ont été testés positifs au Covid-19 ce samedi aux Essarts-en-Bocage dans le cadre d'une opération de dépistage menée par l'Agence régionale de santé. 261 personnes ont été dépistées. Une deuxième série de prélèvements, environ 400, est prévue lundi.

Les tests vont se poursuivre dans l'entreprise Arrivé-Maître Coq
Les tests vont se poursuivre dans l'entreprise Arrivé-Maître Coq © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Dans un communiqué, le préfet de Vendée et l'Agence régionale de santé (ARS) annoncent "qu'une importante opération de dépistage a été lancée par l'ARS ce samedi 9 mai au sein de l'entreprise Arrivé aux Essarts-en-Bocage". Cette entreprise d'abattage et de découpe de volailles est connue sous la marque Maître Coq.  Selon un responsable de l'entreprise, "l'ARS a contacté la société pour proposer un dépistage massif car plusieurs cas de personnes travaillant sur le site des Essarts avaient été identifiés à l'hôpital". 

Sur les 261 salariés testés samedi, les résultats sont positifs pour quatre d'entre-eux. Les personnes testées positives seront isolées et bénéficieront d'un accompagnement par les autorités sanitaires. Selon la société Arrivé, les quatre personnes positives sont asymptomatiques. L'entreprise  dit "collaborer étroitement avec les services de l'Etat et l'ARS pour déterminer les mesures de prévention nécessaires à cette situation".  Des mesures strictes d'hygiène et de sécurité sont déjà prises sur les différents sites de l'entreprise, notamment  distribution de masques et de gel hydroalcoolique ainsi que des séparations dans les espaces de travail. 

400 autres tests lundi

Compte-tenu de la durée d'incubation du virus, le travail d'identification des sujets contacts à risque démarre ce dimanche 10 mai. Il se fait en lien avec le médecin du travail et les responsables de l'entreprise. Une deuxième série de prélèvements, autour de 400, est prévue demain, lundi 11 mai dans l'entreprise pour les personnels restant. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess