Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Vendée : un médecin d'Ehpad démissionne pour protester contre le manque de moyens

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Pour protester contre le manque de personnel dans son établissement, le docteur Marcellin Meunier, médecin-coordinateur de l'Ehpad Les Oyats à Notre-Dame-de-Monts en Vendée, annonce, ce mercredi, qu'il démissionne. Début mai, il avait menacé de démissionner si rien n'était fait.

Le docteur Marcellin Meunier à l'Ehpad des Oyats, à Notre-Dame-de-Monts en Vendée.
Le docteur Marcellin Meunier à l'Ehpad des Oyats, à Notre-Dame-de-Monts en Vendée. © Radio France - Marc Bertrand

Notre-Dame-de-Monts, France

Le docteur Marcellin Meunier, médecin-coordinateur de l'EHPAD Les Oyats à Notre-Dame-de-Monts en Vendée, annonce, ce mercredi, qu'il démissionne. Début mai, il avait menacé de démissionner si rien n'était fait pour améliorer l'encadrement et les conditions de vie des résidents dépendants dans sa maison de retraite. "Ma décision est prise, en concertation avec le personnel", dit ce mercredi le docteur Meunier :"Je remettrai, aujourd'hui, symboliquement ma démission parce que rien n'a bougé, malgré l'alerte auprès de l'Agence Régionale de Santé, du Conseil départemental de Vendée et auprès du directeur de cabinet d'Emmanuel Macron". Le médecin-coordinateur dénonce "une situation de maltraitance institutionnelle et de grande souffrance physique et psychologique du personnel". 

Quelques milliers d'euros par établissement

Depuis l'appel lancé par le médecin, début mai, une nouvelle directrice a été nommée dans cet Ehpad des Oyats, et le Conseil départemental de Vendée a décidé de proposer au vote, le 21 juin, une dotation exceptionnelle d'1,6 million d'euros pour l'ensemble des Ehpad du département. Pour le Docteur Marcellin Meunier, "ça représente quelques milliers d'euros par Ehpad, ce qui est tout à fait négligeable, en tous cas dans mon établissement, où il faudrait 10 a 15 personnes de plus."