Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Vers un congé paternité plus long ?

mercredi 11 avril 2018 à 15:35 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Une trentaine de députés de gauche et de droite souhaitent allonger la durée du congé paternité en cas de naissance prématurée ou d'hospitalisation du nouveau-né. Ils ont cosigné une proposition de loi du député France Insoumise Bastien Lachaud présentée ce mercredi à la presse.

Le congé  paternité est actuellement de 11 jours consécutifs en France
Le congé paternité est actuellement de 11 jours consécutifs en France © Maxppp - Pascal BONNIERE

Allonger la durée du congé paternité en cas de naissance prématurée ou d'hospitalisation du nouveau-né : c'est le sens de la proposition de loi du député France Insoumise de Seine-Saint-Denis, Bastien Lachaud, présentée ce mercredi à la presse. Une trentaine de députés de gauche et de droite (LFI, communistes, MoDem, UDI, LR et non-inscrits) l'ont signée.

"La totalité de l'angoisse repose sur la mère"

Actuellement, le Code du travail prévoit une prolongation du congé maternité en cas de naissance prématurée et d'hospitalisation du nouveau-né mais le congé paternité reste limité à 11 jours. Conséquence selon Bastien Lachaud : "la totalité des soins, la totalité de l'angoisse repose sur la mère." 

Le député LFI propose de prolonger le congé paternité du nombre de jours d’hospitalisation quand cela s'impose juste après l'accouchement. 

"75.000 bébés sont hospitalisés chaque année à la naissance, dont 60.000 prématurés", estime Bastien Lachaud qui s'appuie sur des études démontrant l'intérêt pour le bébé de "la présence des deux parents". Pour l'élu de Seine-Saint-Denis, "il ne s'agit pas d'aider les femmes, il s'agit que les parents s'entraident mutuellement." "Si la proposition de loi n'est pas inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée, elle pourra être déclinée sous forme d'amendement", a-t-il précisé.

75.000 bébés hospitalisés chaque année à la naissance

Le député LFI a sollicité un rendez-vous avec Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes. Le gouvernement a commandé en janvier un rapport sur le congé paternité à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). L’exécutif doit se prononcer en juin sur son éventuelle prolongation.

Instauré en France en 2002, le congé "de paternité et d'accueil du jeune enfant" est de 11 jours consécutifs pour une naissance simple et 18 jours pour une naissance multiple. Il vient compléter le congé de naissance obligatoire de trois jours.