Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vétérinaires autorisés à vacciner contre le Covid-19: "des piqures, on en fait des dizaines par jour"

-
Par , France Bleu Besançon

Les vétérinaires devraient pouvoir vacciner contre le Covid-19, après un avis favorable de la Haute autorité de santé publié ce vendredi. En Franche-Comté, la vice-présidente du conseil régional de l'ordre des vétérinaires estime que ses confrères sont prêts à mettre la main à la pâte.

Plus de 4.600 vétérinaires se sont portés volontaires en France pour faire partie de la réserve sanitaire
Plus de 4.600 vétérinaires se sont portés volontaires en France pour faire partie de la réserve sanitaire © Maxppp - Cédric Jacquot

Les vétérinaires et les dentistes font partie des professions qui vont pouvoir prochainement vacciner contre le Covid-19, selon un avis rendu ce vendredi 26 mars par la Haute autorité de santé (HAS), qui doit encore être entériné formellement par le gouvernement. Si les dentistes pourront vacciner le public dans leur cabinet, les vétérinaires pourront uniquement administrer les doses dans les centres de vaccination.

Pour le Dr Muriel Janin-Platel, vétérinaire à Lons-le-Saunier et vice présidente du Conseil régional de l'ordre des vétérinaires de Bourgogne-Franche-Comté, la profession est prête à participer à la campagne de vaccination. Et la jurassienne répond à ceux qui s'étonneraient de voir des vétérinaires vacciner des humains: "l'être humain reste quand même un mammifère, et sur des mammifères, les vétérinaires font des dizaines d'injections intramusculaires tous les jours, donc la technicité de l'acte en lui même ne pose aucun problème". En toute logique, des médecins seront présents dans les centres de vaccination pour réaliser l'examen clinique. 

Il faudra d'abord vacciner les vétérinaires

Mais la participation des vétérinaires à la campagne de vaccination n'est pas pour tout de suite, un certain nombre de points restent à régler. A commencer par un problème de droit: "pour l'instant," souligne le Dr Janin-Platel, "les vétérinaires ne sont pas légalement considérés comme personnel de santé, nous attendons donc le décret d'application pour voir comment tout cela va être organisé". N'étant pas personnel de santé, les vétérinaires n'ont jusqu'ici pas pu avoir aux vaccins pour eux même. "Pourtant, avant de vacciner les populations, il va falloir que les vétérinaires puissent se protéger eux mêmes". 

Près de 5000 vétérinaires volontaires pour participer à la campagne en France

Pour l'instant, le facteur limitant reste la faible quantité de vaccins disponibles. Pour la vice-présidente du conseil régional de l'ordre,  "quand on aura des vaccins en quantité et que le facteur limitant sera les bras pour les administrer, on pourra compter sur nous pour répondre présent". Près de 5000 vétérinaires se sont inscrits dans la réserve sanitaire dès l'an dernier, au début de la crise du coronavirus. "Ils s'était portés volontaires pour apporter leur aide, ils ont été jusqu'ici assez peu sollicités et je pense qu'ils sont très désireux de participer dès qu'on leur donnera l'occasion".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess