Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Chambéry : "On veut montrer qu'on peut rester féminine malgré le cancer"

mercredi 4 octobre 2017 à 14:41 Par Maxime Bacquié, France Bleu Pays de Savoie

A l'occasion de l'opération "Octobre Rose", 21 femmes participent ce jeudi soir à Chambéry à un défilé de mode amateur. Ces femmes sont toutes touchées par le cancer et veulent prouver avec ce défilé qu'elles peuvent rester féminines malgré les effets secondaires de la maladie.

Josiane (à gauche) et Gisèle (à droite) participent ce jeudi à un défilé de mode amateur pour lutter contre le cancer du sein. Au centre, Alexandra Clemente fait partie de l'institut qui organise.
Josiane (à gauche) et Gisèle (à droite) participent ce jeudi à un défilé de mode amateur pour lutter contre le cancer du sein. Au centre, Alexandra Clemente fait partie de l'institut qui organise. © Radio France - Maxime Bacquié

Chambéry, France

L'an dernier, l'institut du sein, une association rattachée au centre Médipole de Savoie, avait organisé pour la première fois un défilé de mode amateur à l'occasion du mois "Octobre Rose". Le défilé s'était déroulé au sein de l'établissement hospitalier et avait rencontré un grand succès. "La salle était pleine, on ne s'y attendait pas," confirme Térence Vial, membre de l'institut du sein.

Cette année, l'institut voit donc plus grand et organise ce défilé au cinéma Pathé de Chambéry, qui prête une salle pour l'occasion.

Sur scène, 21 femmes de 35 à 70 ans porteront des vêtements prêtés par des magasins de marques du département. Les 420 places de la salle ont déjà toutes été vendues au prix de 10 euros, de l'argent qui va servir à organiser des réunions sur la prévention du cancer dans les mois prochains.

Gisèle, 70 ans, souffre d'un cancer du péritoine depuis quatre ans

"C'est un combat de tous les jours" Gisèle

Parmi les femmes qui seront sur scène, on retrouve par exemple Gisèle. Elle souffre depuis 2013 d'un cancer du péritoine, cette membrane qui couvre les organes du bas ventre. En rémission à deux reprises, la maladie l'a une nouvelle fois rattrapée au mois de juin dernier. "Il y a des hauts et des bas. Certains jours j'arrive même à épater les voisins avec mon énergie. Et puis je me dis qu'il y a des maladies plus graves, qui empêchent de bouger ou de parler. C'est comme ça que j'avance."

Josiane, 61 ans, en rémission un an après avoir découvert un cancer du sein

"Quand on m'a parlé de la chimio, j'ai tout de suite pensé à la perte des cheveux" Josiane

La plupart des femmes qui participent à ce défilé de mode souffrent d'un cancer du sein.

C'est le cas notamment de Josiane, 61 ans. Sa maman est décédée à l'âge de 60 ans après avoir lutter contre cette même maladie. Elle se savait donc en sursis. "Je me disais moi aussi je vais y avoir droit, et l'an dernier, après une mammographie, on a découvert une petite tumeur. J'ai pu éviter l'opération, j'ai donc toujours mes seins, mais la tumeur était très maligne, j'ai donc eu droit à la chimio. Quand le médecin me l'a annoncé, j'ai tout de suite pensé à la perte de cheveux. Avec ce défilé, on veut montrer qu'on peut rester féminine malgré le cancer".