Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On veut que le gouvernement rétropédale" : à Valence, 200 personnes mobilisées contre le pass sanitaire

-
Par , France Bleu Drôme-Ardèche

Alors que le projet de loi sur l'extension du pass sanitaire est actuellement discuté à l'Assemblée nationale, près de 200 manifestants se sont une nouvelle fois mobilisés devant la préfecture de Valence ce mercredi 21 juillet pour exprimer leur opposition.

Lors de la manifestation à Valence le 17 juillet.
Lors de la manifestation à Valence le 17 juillet. © Radio France - Maya Baldoureaux Fredon

Cinq jours après la manifestation qui avait réuni entre 2000 et 3000 personnes, une nouvelle manifestation s'est tenue ce mercredi 21 juillet à Valence. Près de 200 personnes se sont rassemblées devant la préfecture, aux cris de "Liberté" et "Démocratie". Pendant ce temps, l'Assemblée nationale se saisit du projet de loi, en vue de son adoption express.

Maintenir la pression

Un texte que Léo espère voir retoqué par le conseil constitutionnel. Le jeune homme veut ainsi voir "un rétropédalage du gouvernement" concernant cette mesure qu'il juge liberticide. "On prive des millions de citoyens de leurs droits", estime-t-il. S'il a décidé, à contrecœur, de se faire vacciner, ce n'est pas le cas de cet autre manifestant. "Tant pis, je vivrai comme un reclus", prévient cet homme de 52 ans. Voire comme un "hors-la-loi", ajoute-il. "Si je trouve une solution pour passer en dehors, à partir du moment où je ne suis pas malade, j'ai aucune raison de présenter un QR code.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le manifestant n'aimerait pas "en arriver là", mais il est persuadé que d'autres opposants au pass sanitaire n'hésiteront pas à "chercher des faux" pour contourner les réglementations. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess