Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - 10.000 femmes à la Messine pour mener le combat contre le cancer du sein

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Elles étaient 10.000 à former encore une fois une marée rose dans les rues du centre de Metz, 10.000 à participer à la Messine, cette course de 6 kilomètres qui permet de récolter des fonds pour la recherche sur le cancer du sein.

L’échauffement en musique avant de se lancer dans les 6 kilomètres.
L’échauffement en musique avant de se lancer dans les 6 kilomètres. © Radio France - François Pelleray

Metz, France

La Messine a mobilisé cette année 10.000 femmes ce dimanche. Elles étaient 12.000 l’an dernier, mais il ne faut pas oublier cette année 1.000 enfants en plus qui ont revêtu le tee-shirt rose (les comptes seront faits plus tard pour connaitre le montant récolté). Cette course féminine de 6 kilomètres à travers les rues de Metz permet de récolter des fonds pour la recherche sur le cancer du sein.

La plus grande délégation venait du centre hospitalier régional de Metz-Thionville avec 1.300 femmes qui ont participé. C’est un record et cela représente un tiers de l'effectif féminin du CHR.

Développer en Moselle le sport-santé

Les sommes récoltées permettront, entre autres, de développer en Moselle le sport-santé. Depuis moins d'un an, les malades du cancer peuvent faire gratuitement de la marche nordique, du tennis, de la gym, de la sophrologie, etc. C'est la ligue contre le cancer qui mène ce programme. "Cela permet de se sentir mieux pour affronter les traitements et puis cela évite de se couper du monde, ce qui arrive souvent quand on est malade", témoignage Diane Welfringer de la ligue contre le cancer en Moselle.