Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - À Nîmes, plusieurs centaines de manifestants défilent sans masque contre les restrictions sanitaires

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Samedi vers 14h30, plusieurs centaines de manifestants ont investi le parvis de la Maison Carrée pour une "marche de la liberté". Sans masque et bardés de couleurs, ils ont marché jusqu'à l'Esplanade, où chaque volontaire a pu prendre la parole devant la foule.

Un groupe de musique ambiance le parvis de la Maison Carrée
Un groupe de musique ambiance le parvis de la Maison Carrée © Radio France - Sarah Nedjar

Le rendez-vous était fixé depuis près d'une semaine : samedi, 14h30, au pied de la Maison Carrée de Nîmes. Relayé sur les réseaux sociaux, le message a bien été entendu : plusieurs centaines de personnes sont descendues dans la rue, pour réclamer la fin des restrictions sanitaires liées au Covid-19. Dans le cortège, professionnels, Gilets Jaunes, associations sportives ou culturelles demandaient la fin du port du masque, et la réouverture des lieux dits non-essentiels. 

La peur de mourir empêche de vivre - Barbara, manifestante

Barbara s'est bariolée pour la manifestation : collier de fleurs, pancarte, elle déplore une dégradation de son train de vie. "Les restaurants, voir mes enfants... tout ça me manque. Je n'ai jamais porté le masque correctement, pourtant, je n'ai jamais eu le virus." Alors que les hospitalisations augmentent au CHU de Carémeau avec 32 admissions supplémentaires en une semaine, Barbara commente ces chiffres. "C'est triste. Mais pour l'instant, c'est surtout la peur de mourir qui nous empêche de vivre." 

Une manifestation aux airs de festival

Musique, bulles, "free hugs" et pas de masque : sur l'affichette, la manifestation se veut bienveillante et bon enfant. Pourtant, quelques anti-médias se sont greffés dans le cortège. "Vous nous prenez pour du bétail ?" surgit une femme, alors que nous cherchons à établir un décompte du nombre de manifestants. Alors que nous lui tendons le micro pour qu'elle étaie ses propos, la cinquantenaire n'assume plus son discours et fuit vers l'avant du cortège. Mis à part cet incident, le rassemblement était effectivement musical et festif. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess