Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

VIDÉO - Brigitte, rescapée du Covid-19, rentre enfin chez elle à Pontarlier

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Rescapée du coronavirus, Brigitte a retrouvé sa famille et ses amis ce vendredi midi à Pontarlier. Un retour avec applaudissements et haie d'honneur pour cette retraitée, qui a failli mourir du Covid-19. Elle a été hospitalisée plus de deux mois.

Brigitte et une partie de sa famille
Brigitte et une partie de sa famille © Radio France - Marianne Naquet

Ça y est, elle a enfin pu rentrer chez elle ! Après plus de deux mois loin de chez elle à combattre le coronavirus, Brigitte a retrouvé les siens : son mari, ses trois enfants et ses quatre petits-enfants. Elle est de retour dans sa maison à Pontarlier. Ce midi, ce sont ses amis, voisins qui l'ont accueillie, en lui faisant une haie d'honneur, et sous un tonnerre d'applaudissements. Certains avaient écrit sur des banderoles "Bravo Brigitte !", et amené des bouquets de fleurs. 

Je suis tellement contente d'être rentrée

Brigitte est une "héroïne, une miraculée", dit même d'elle son mari, Claude, qui a témoigné à plusieurs reprises sur France Bleu Besançon de son angoisse. Son épouse, qui a une soixantaine d'années, est tombée gravement malade du coronavirus à la mi-mars. Hospitalisée au CHU de Besançon, elle est ensuite transférée à Clermont-Ferrand puis ramenée il y a quelques semaines dans un centre de réadaptation à Pont d'Héry, dans le Jura. "Je suis tellement contente d'être rentrée, après toutes ces mésaventures", confie-t-elle. 

"Elle nous a tellement manqués", souffle Claude, qui a eu très peur. "Maintenant, on peut lui dire, tu es là maintenant et on t'aime". Il a cru plusieurs fois que sa femme n'allait pas survivre. Un enfer partagé par son fils Franck, qui a lui-même été malade du coronavirus. A l'hôpital, Brigitte a réussi à combattre le virus. "J'ai eu beaucoup de chance. Je me dis que j'ai une grosse bulle autour de moi, autour de nous", dit-elle simplement, avant de rendre hommage aux soignants qui se sont occupés d'elle. 

Une longue convalescence

Elle ne se souvient pas de tout ce qu'elle a vécu mais elle se rappelle s'être réveillée au milieu d'une chambre d'hôpital, allongée sur le ventre, en "décubitus ventral". Elle a alors demandé à un médecin ou un infirmier en tenue de cosmonaute où elle était. Sinon, elle ne sait plus grand chose. Heureusement, Claude a tout noté. Il va pouvoir lui raconter pendant sa convalescence. Car le combat n'est pas fini pour Brigitte, la convalescence risque d'être longue. Elle va devoir aller tous les trois mois une journée au CHU Jean Minjoz à Besançon, pour un suivi médical pendant un an.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu