Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

VIDÉO - Coronavirus : pour le Professeur Didier Raoult, "l'épidémie est en train de disparaître à Marseille"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Dans une nouvelle vidéo publiée sur les réseaux sociaux le Professeur Didier Raoult estime, chiffres à l'appui, que l'épidémie de Covid-19 est en train de "disparaître". Pour lui il n'y aurait rien d'étonnant qu'il n'y ait plus de cas à Marseille "d'ici quelques semaines".

Le Professeur Didier Raoult se montre très optimiste pour les prochaines semaines dans la lutte contre le COVID-19.
Le Professeur Didier Raoult se montre très optimiste pour les prochaines semaines dans la lutte contre le COVID-19. © Maxppp - GEORGES ROBERT

C'est un discours qui peut surprendre et qui risque de faire beaucoup réagir alors qu'Emmanuel Macron a annoncé le prolongement du confinement et la nécessité de rester à la maison et respecter les consignes dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19 et que la France vient de passer la barre des 15.000 décès et des 100.000 cas. Ce discours, c'est celui du Professeur marseillais Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée Infection et défenseur de la chloroquine pour soigner le Covid-19. 

Dans une nouvelle vidéo publiée sur son compte Twitter, le professeur estime que l'épidémie est "train de disparaître progressivement". Il développe ses propos en avançant ces chiffres : lors du pic il y avait à l'IHU jusqu'à 368 nouveaux cas par jour et aujourd'hui il y a entre 60 et 80 nouveaux cas par jour, dit-il. 

"Il y a une diminution très significative du nombre de cas détectés et encore plus significative chez les gens qui viennent se faire détecter alors qu'ils sont asymptomatiques".

Des données qui font dire au Professeur Raoult que l'épidémie pourrait "disparaître au printemps" et il est  même possible que d'ici "quelques semaines, il n'y ait plus de cas". Cela peut paraître totalement étonnant et le professeur le dit lui-même: "Pour des raisons qui sont étranges, mais qu'on a l'habitude de voir pour la plupart des maladies virales respiratoires". 

L'efficacité du traitement à l'hydroxychloroquine

Dans cette même vidéo le Professeur Raoult revient sur le traitement à l'hydroxychloroquine qu'il défend pour soigner le Covid-19. À ce jour il affirme que plus de 3.000 patients positifs ont été pris en charge à l'IHU Méditerranée et que 2.600 patients ont reçu de l'hydroxychloroquine associée à l'azithromycine. Dix décès à peine ont été recensés. "Cela confirme que nous avons une mortalité qui est inférieure à 0.5% pour l'instant", explique Didier Raoult. 

"C'est le résultat le plus spectaculaire au monde. On est très contents".

Il rappelle également que ce traitement n'est pas utile au stade de la réanimation, mais efficace pour les cas "modérés"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu