Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - " Dans notre maison de santé, nous avons créé une deuxième salle d'attente pour ceux qui toussent"

-
Par , France Bleu Touraine
La Croix-en-Touraine, France

Masques de protection, deuxième salle d'attente, créneaux de rendez-vous spécifiques.... Les médecins libéraux d'Indre-et-Loire s'organisent pour faire face au risque de coronavirus. Une épidémie qui épargne pour le moment notre région Centre-Val de Loire.

Masques en tissu, gels hydro alcooliques, les étals des pharmacies se vident
Masques en tissu, gels hydro alcooliques, les étals des pharmacies se vident © Radio France - francebleu

Alice Perrain est docteur généraliste. Elle exerce à la maison de santé de la Croix-en-Touraine. Elle est par ailleurs membre du bureau national du syndicat MG France. 

Pour l'instant, les médecins libéraux n'ont toujours pas reçu de masques de protection. 

A la maison de santé de La Croix-en-Touraine, nous faisons avec les masques qu'il nous reste de la dernière épidémie d'H1N1. Mais nous venons d'apprendre que nous pourrions retirer les nouveaux masques promis par la direction générale de la santé au plus tôt en fin de semaine, directement en pharmacie", Alice Perrain

Quelles mesures de précaution prises dans les cabinets médicaux ? 

Dans cette maison de santé, une deuxième salle d'attente a été mise en place. 

Une salle réservée à tous ceux qui toussent et qui ont de la fièvre. Ils se lavent les mains et on leur donne un masque de protection. Même si nous conseillons à ces patients-là de rester chez eux si leur état de santé n'est pas inquiétant et s'ils n'ont pas besoin d'arrêt de travail. De toute façon,  systématiquement, nous prenons la température de toutes les personnes qui viennent chez nous."

Alice Perrain et tous ses confrères s'appuient également sur tout le travail mené au téléphone par leurs secrétaires médicaux pour orienter les patients et le cas échéant pour leur proposer des créneaux de rendez-vous tôt le matin ou tard le soir pour éviter tout risque de contamination. Un plan d'action qui n'a rien d'exceptionnel relativise Alice Perrain. Puisque c'est ce qui se passe déjà en cas d'épidémie de grippe et de gastro-entérite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu