Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Environ 200 personnes devant la mairie de Pau ce mardi soir pour soutenir les soignants

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Environ 200 personnes se sont rassemblées ce mardi soir à 20 heures devant la mairie de Pau. Un rassemblement, comme chaque mardi, pour soutenir les soignants. Ce mardi répondait également à un appel national à manifester.

Venus avec des casseroles et des sifflets, les manifestants ont fait beaucoup de bruit.
Venus avec des casseroles et des sifflets, les manifestants ont fait beaucoup de bruit. © Radio France - Suzanne Shojaei

Ils sont venus avec des casseroles, des tambours et des sifflets. L'objectif, ce mardi soir, était de faire du bruit. Environ 200 manifestants se sont donc retrouvés sur la place Royale, devant la mairie de Pau, pour soutenir les soignants et l'hôpital de la ville. D'autres rassemblements avaient lieu plus tôt dans la journée à Oloron, Orthez, Lourdes ou Tarbes. Ce mardi était le jour d'un appel national à manifester, en plein Ségur de la Santé

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Certains Palois venus soutenir les soignants ont été déçus du nombre de manifestants.

Certains soignants de l'hôpital sont complètement cassés.        
- une Paloise

On souhaite qu'un jour ils puissent s'occuper de nous.        
- un manifestant

Hassan Kermele, médecin anesthésiste à l'hôpital de Pau, y travaille depuis le début de sa carrière. Il témoigne.

On assiste à une décadence.      
Hassan Kermele, médecin anesthésiste à l'hôpital de Pau

Choix de la station

À venir dansDanssecondess