Santé – Sciences

VIDÉO - Fête de la Science à Toulouse : découvrez comment fonctionne une imprimante 3D

Par Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse samedi 7 octobre 2017 à 18:08

Le Cesi a pu acheter trois imprimantes 3D grâce à la taxe d'apprentissage.
Le Cesi a pu acheter trois imprimantes 3D grâce à la taxe d'apprentissage. © Radio France - Bénédicte Dupont

C'est la 26ème édition de la Fête de la Science jusqu'au 15 octobre. France Bleu Toulouse est allée au FabLab de l'école d'ingénieurs de Labège découvrir leurs imprimantes 3D, des appareils qu'on croit, à tort, réservés à l'industrie ou à la recherche.

La 26ème Fête de la Science a démarré ce samedi 7 octobre, jusqu'au dimanche 15 octobre inclus. En général, les enseignants en profitent pour organiser une sortie scolaire, mais c'est aussi l'occasion pour les familles de faire une drôle de sortie du week-end. Des laboratoires d'habitude réservés à leurs hommes et femmes en blouse, sont gratuitement ouverts au public dans les universités et écoles toulousaines. Ce samedi, l'école d'ingénieurs du Cesi à Labège faisait notamment découvrir cette année encore son "FabLab" (laboratoire de fabrication) et ses imprimantes 3D capables de fabriquer sur commande un objet dessiné sur ordinateur.

La modélisation 3D sur logiciel, première étape. - Radio France
La modélisation 3D sur logiciel, première étape. © Radio France - Bénédicte Dupont

L’objectif est de pouvoir modéliser des objets en trois dimensions, en le dessinant sur l'ordinateur. "Vous pouvez réparer ce que vous voulez à la maison, ou même créer un objet du quotidien dont vous avez besoin, un accroche serviettes pour votre salle de bains par exemple", explique David Trimoulet, enseignant et responsable du Fab Lab. Il suffit de savoir modéliser en 3D, mais il existe aussi des plateformes Internet avec des modèles pré-conçus comme MyMini Factory.

REPORTAGE de Bénédicte Dupont (1'07''), en un clic

La machine mettra environ trois heures à créer ce porte crayon en forme de bonhomme de jeu vidéo. - Radio France
La machine mettra environ trois heures à créer ce porte crayon en forme de bonhomme de jeu vidéo. © Radio France - Bénédicte Dupont

Grâce à la taxe d'apprentissage, le Cesi a pu se procurer trois imprimantes 3D, valeur unitaire 2.500 euros. La matière utilisée ici est du PLA, un polymère biodégradable à base d'amidon de maïs traité.

Un exemple d'objet qu'une imprimante 3D peut élaborer. - Radio France
Un exemple d'objet qu'une imprimante 3D peut élaborer. © Radio France - Bénédicte Dupont

Les prix ont beaucoup baisser, vous pouvez en avoir une à la maison pour 200 euros aujourd'hui. — David Trimoulet, Cesi Labège

L'an dernier, le Cesi avait accueilli une centaine de visiteurs dans son FabLab, à Labège. - Radio France
L'an dernier, le Cesi avait accueilli une centaine de visiteurs dans son FabLab, à Labège. © Radio France - Bénédicte Dupont

À Toulouse, l'entreprise Emotion Tech commercialise ainsi des imprimantes 3D pour le grand public.

Comment participer à la Fête de la Science en Occitanie d'ici le dimanche 15 octobre ?