Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - Harcèlement à l'hôpital de Grenoble, la directrice répond

-
Par , France Bleu Isère

Questionnée par le député isérois de la majorité Olivier Véran, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a dénoncé mardi à l'Assemblée Nationale des "situations graves de harcèlements" au CHU Grenoble-Alpes. Devant un déferlement des critiques, la direction de l'hôpital a décidé de répliquer.

Jacquline Hubert, directrice du CHU Grenoble-Alpes.
Jacquline Hubert, directrice du CHU Grenoble-Alpes. © Radio France - Alexandre Berthaud

Grenoble, France

La ministre de la Santé, lors de sa prise de parole à l'Assemblée Nationale, avait cité un rapport demandé par son ministère et réalisé par un médiateur. Celui-ci décrivait deux situations de harcèlement à l'hôpital de Grenoble. Ce jeudi 21 décembre, Jacqueline Hubert, directrice générale répond : le harcèlement en question ne vient pas de la direction, et n'a pas pris l'intervention de la ministre pour un blâme.

D'autres cas de souffrance au travail dénoncés par des pédiatres

Mais les problèmes ne s'arrêtent pas là pour la direction, qui doit aussi faire face à une lettre écrites par plusieurs médecins pédiatres, à bout et dénonçant les conditions de travail au CHU. Aussi bien Jacqueline Hubert que Jean-Pierre Zarski, le président de la commission médicale d’établissement, assurent qu'ils n'étaient pas au courant de cette affaire et comptent réagir au plus vite.

Une plainte déposée en janvier par un ancien chirurgien 

Enfin, France Bleu Isère apprenait ce même jeudi 21 décembre qu'une plainte avait été déposée dès le mois de janvier par un ancien Professeur des Universités, chirurgien praticien, qui a fait ses études et sa carrière au sein du CHU de Grenoble. La direction dit ignorer cette plainte mais celle-ci existe bien et Me Gerbi, l'avocat, dénonce un "aveuglement" et somme l'Agence Régionale de Santé de se "saisir du problème".

(Vidéos réalisées avec la précieuse aide de Pablo Faïs)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu