Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

[VIDEO] Indre-et-Loire : Le déconfinement se passe plutôt bien avec peu de nouveaux cas

-
Par , France Bleu Touraine

Depuis trois jours, le bilan de l'épidémie de Coronavirus est stable en Touraine. Pas de nouveaux décès et toujours 14 malades en réanimation selon l'ARS. Le déconfinement semble donc plutôt bien se passer, mais il faut rester prudent avec l'apparition de "clusters" dans les départements voisins.

Le Pr Louis Bernard, devant le bâtiment où sont reçus les patients suspects pour dépistage
Le Pr Louis Bernard, devant le bâtiment où sont reçus les patients suspects pour dépistage © Radio France - Annabelle Wanecque

Depuis trois jours, le bilan de l'épidémie de Coronavirus est stable en Touraine. Pas de nouveaux décès et toujours 14 malades en réanimation.

Mais faut-il s'inquiéter de ces nouveaux foyers locaux de contamination qui se multiplient ailleurs en France ? Le Professeur Louis Bernard,  chef du service des maladies infectieuses du CHRU de Tours se montre prudent  à cause notamment de l'apparition de "clusters" dans les départements voisins du Loiret (34 cas confirmés de contamination dans l'entreprise des abattoirs Tradival) et dans le Maine-et-Loire (18 patients traités à l'hôpital de Saumur). 

"Ces clusters sont actuellement sous contrôle et lors des dépistages, il y a de moins en moins de cas", précise le Professeur Bernard.

Les patients actuellement hospitalisés à Tours sont plutôt âgés, venant notamment des EHPAD _"c'est le calme"_dit Louis Bernard, mais il demeure quelques inquiétudes notamment au CHRU de Tours parmi les personnels.

Le Chef de service des maladies infectieuses évoque également les recherches menées en Touraine, en France et à l'international sur le comportement du virus chez les enfants "ces données nationales et internationales montrent qu'il n'y a pratiquement pas de transmission entre les enfants" résume le Professeur Bernard 

Enfin, l'annonce par Olivier Véran d'un "Ségur* de la santé" d'ici l'été, satisfait ce chef de service qui [notamment dans son journal de bord publié tous les jours sur Francebleu.fr] dénonçait le manque de moyens et de reconnaissance des personnels hospitaliers : "un plan pour l'hôpital c'est beaucoup mieux que des applaudissements ou une médaille du mérite, il est évident qu'il faut revaloriser les salaires des soignants, il va falloir éviter que le matin, j'arrive et je me demande si mes lits vont être fermés, si on va supprimer un poste de secrétaire" poursuit le Professeur Bernard. 

L'intégralité de l'interview du Professeur Louis Bernard chef du service des maladies infectieuses du CHRU de Tours 

Professeur Louis Bernard chef de service des maladies infectieuses au CHRU de Tours

* Ségur : du nom de l'avenue à Paris où se trouver le ministère de la santé

Choix de la station

À venir dansDanssecondess