Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - J'y crois pas ! Le scorbut revient chez nous

vendredi 31 août 2018 à 18:15 Par Valérie Barbe, France Bleu

Le scorbut une maladie d'autrefois ? Oui mais c'est aussi un mal d'aujourd'hui. Ce très grave déficit en vitamine C revient en France et dans la plupart des pays développés. La faute à notre alimentation... Mais bonne nouvelle : il y a un antidote infaillible.

La vitamine C : la kryptonite du scorbut
La vitamine C : la kryptonite du scorbut © Maxppp - Markus Scholz

C'est la même horrible maladie que les marins, il y a 3 siècles. Le scorbut les rendait mous comme des escargots en pleine canicule, ils perdaient leurs poils et leurs quenottes et ils finissaient par mourir de tas d'hémorragies partout.

Bref, l'horreur absolue.   

La faute à qui ? A quoi ? A une grosse, grosse carence en vitamine C qui fait que le collagène part en cacahuète. A l’époque, on ne s’embêtait pas à embarquer à bord du brocoli bien croquant ou de l’orange bien joufflue. Mais erreur fatale ! Car la vitamine C est la kryptonite du scorbut. D'ailleurs quand madame C est découverte vers 1930, on l'appelle acide ascorbique. En bon français, anti scorbut. Et depuis, c’est devenu notre meilleure amie. Car le corps humain comme celui des cochons d’inde ne fabrique pas naturellement de vitamine C. Donc on est obligé d'en boulotter un max. Facile au 21ème siècle sauf si on habite un pays qui s’appelle Guerre ou Famine. 

Et pourtant, le scorbut repointe bien son vilain museau. Rien qu'à Limoges, le CHU a détecté 10 cas de scorbut sur une soixantaine de patients qui avaient de grosses carences en vitamine C. Et c'est la même aux Etats-Unis, en Australie et sûrement dans la plupart des pays développés. 

Pourquoi ? A cause de la pauvreté. Quand on n'a pas de sous on se blinde le bide avec du bien gras et du bien sucré. Donc, 0 vitamine C.  L’autre raison, c’est l'ignorance. Comme au pays des kangourous où on a la très fâcheuse manie de surcuire les pauvres légumes sans défense. Et comme la vitamine C est petit peu Princesse au p'tit pois, dès que ça surchauffe, elle disparait.

Mais attention car le scorbut, en plus d’être sournois, est très, très speed. Il met seulement 3 mois pour s’incruster dans l'organisme.

 Donc, si pour se consoler de la rentrée, on décrète qu’on a bien le droit de faire séries PLUS canapé, gare au régime 100% pizza / plats préparés.