Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDEO J'y crois pas ! Les termites sont les meilleurs architectes du monde

vendredi 7 décembre 2018 à 12:03 Par Valérie Barbe, France Bleu

Nos logements pèsent lourd dans le réchauffement de la planète. Les termites, elles, ont trouvé la solution avec des tours ventilées et chauffées naturellement. De quoi nous inspirer pour nos villes. Ou comment des petites bestioles d'à peine plus d'1 centimètre peuvent beaucoup nous en apprendre.

Une termitière géante en Namibie.
Une termitière géante en Namibie. © Maxppp - W. Dolder

C'est la seule espèce sur terre qui est capable de construire des tours gigantesques, jusqu'à 10 mètres de haut 100% en matériaux naturels et biodégradables.100% climatisé et humidifié. Et avec zéro CO2. Et ça sans aucune électricité. Très fort ! Quand on mesure à peine plus d'1 centimètre de haut. En plus, il y a de l'eau à gogo grâce à des puits profonds. Et tout plein à manger avec des jardins à l'intérieur de ces monticules. Mais comment font ces géniales bestioles ? Elles ont inventé un système de ventilation en faisant des petits trous dans les monticules. Résultat, quand il y a du vent, ça crée des mini bourrasques. Mais ça fonctionne même sans. La circulation d'air se fait de toute façon car il y a aussi des trous dans les tunnels des termitières. L’autre intelligence des termites, c’est d’adapter leurs maisons au milieu naturel. Quand il fait ultra chaud, elles enfoncent au maximum la termitière dans le sol. Elles savent aussi fabriquer de l'humidité. Avec un mélange de bois et de terre mâchouillé, qu’elles collent sous la termitière. Et ça fait comme une éponge qui relâche de l'eau. En plus, les maisons de termite c'est du très, très costaud. Au Brésil, on vient juste de découvrir une ville termitière dont la construction a commencé à l'époque de l'Egypte ancienne. Et en 4 000 ans, y en a eu du pavillon de termite : leur ville est aussi grande que la Grande Bretagne ou que la moitié de la France. Mais alors pourquoi, est-ce que nous humains, on ne fait pas la même chose ? On le faisait jadis. Et on commence à s'y remettre mais un petit peu. Comme au Zimbabwe. Où un centre commercial a une température constante de 27 degrés. Et ça, sans un pet' de climatisation. Son secret ? Il est construit comme une termitière. Avec des ouvertures sur les murs de l’immeuble. Mais si les architectes étaient vraiment des termites, en plus, l'immeuble serait d’arrêter la sécheresse et de l’empêcher de se taper l'incrust'. 

Du coup, avec nos "petits" problème de climat actuels, ce serait peut-être le moment d'être un peu plus modeste et de s'inspirer largement de ses bâtisseuses de génie.