Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - La cité Air-Bel à Marseille se bat toujours contre les légionelles

dimanche 29 juillet 2018 à 14:38 Par Sarah Nedjar, France Bleu Provence et France Bleu

Faute d'entretien des canalisations, les légionelles prolifèrent depuis sept ans dans l'eau de la cité Air-Bel, à Marseille. Le 16 juillet, un arrêté préfectoral a sommé les bailleurs d'installer des filtres pour éradiquer la bactérie, responsable de la mort d'un homme en 2016.

Kader,  membre de l'Amicale des locataires, tenant un échantillon d'eau du robinet.
Kader, membre de l'Amicale des locataires, tenant un échantillon d'eau du robinet. © Radio France - Sarah Nedjar

Marseille, France

À peine levés, c'est la principale préoccupation pour les habitants de la cité Air-Bel, dans le 11e arrondissement de Marseille : "On veut prendre une douche, on laisse couler l'eau, on la sent. Si elle est marron ou pleine de chlore, on appelle des voisins pour s'arranger." Si les habitants d'Air-Bel craignent d'ouvrir le robinet, c'est à cause de la prolifération de légionelles dans les canalisations depuis maintenant sept ans, à un taux presque 40 fois supérieur à la normale. 

Dans une tuyauterie mal entretenue, la bactérie se développe massivement dans l'eau chaude et stagnante, et peut causer de graves maladie respiratoires. En 2016, Djamel Haouache, père de famille de la cité Air-Bel, est décédé après avoir contracté la légionellose.

La préfecture des Bouches-du-Rhône somme les bailleurs d'installer des filtres

Jusqu'à présent, la solution privilégiée par les trois bailleurs de la cité Air-Bel (Logirem, Unicil et Erilia) était la chloration des eaux contaminées. Outre les odeurs et les cas d'allergie dénoncés par les habitants, le chlore n'a pas permis d'éradiquer les légionelles, encore en quantité importante dans les tuyauteries. Contactée par France Bleu Provence, la direction de Logirem s'en explique :

"En période de congé, les robinets restent fermés et l'eau stagne, ce qui favorise la prolifération des bactéries malgré le chlore." 

Le 16 juillet, la préfecture des Bouches-du-Rhône a publié un arrêté, sommant les bailleurs à poser des filtres aux points de puisage les plus pollués par la légionelle. Logirem, Unicil et Erilia devront installer ces filtres temporaires avant le 31 août.