Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - La réanimation mobile du CHU de Toulouse entre en action à Bayonne

Le petit bijou de technologie sur lequel les équipes du CHU de Toulouse travaillent depuis trois ans va faire sa toute première intervention ce lundi après-midi à Bayonne pour venir renforcer les moyens de l'hôpital basque.

Le Shelter, l'hôpital mobile du CHU de Toulouse, se déploie pour la première fois ce lundi en renfort auprès de l'hôpital de Bayonne.
Le Shelter, l'hôpital mobile du CHU de Toulouse, se déploie pour la première fois ce lundi en renfort auprès de l'hôpital de Bayonne. © Radio France - Pascale Danyel

C'est une "réanimation dépliable". Voilà comme le patron du Samu 31, Vincent Bounes, présente ce camion capable de déployer cinq salles d'hôpital en 20 minutes, aux côtés d'un centre hospitalier qui aurait besoin de lits supplémentaires. Au total, le Shelter, c'est son nom, peut offrir 18 lits de réanimation pour venir renforcer une offre qui serait saturée pour accueillir des patients atteints du Covid-19. 

C'est une première mondiale. Un tel dispositif capable de se déployer aussi rapidement avec une telle capacité n'existe nulle part ailleurs. Il s'agit là d'un projet européen binational entre la France et l'Espagne cofinancé par les régions Nouvelle Aquitaine et Occitanie en France et Andorre, Catalogne et Navarre côte espagnol. Cet hôpital mobile, initialement créé pour pouvoir intervenir en urgence sur une situation d'attentat, va donc être utilisé des deux côtés de la frontière.

Début septembre, le camion avait été utilisé pour la toute première fois dans des villages isolés de Haute-Garonne afin de faciliter des tests Covid.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess