Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

VIDÉO - Le combat de Jonathan, greffé au cœur et au poumon, qui a réussi l'Ironman de Nice

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Son histoire est bouleversante : Jonathan Drutel, 33 ans, atteint de mucoviscidose, greffé à deux reprises au cœur et au poumon, est venu à bout de l'Ironman de Nice. Il raconte dans un livre son aventure et son combat pour la vie.

Jonathan Drutel, un "miraculé"
Jonathan Drutel, un "miraculé" - Jonathan Drutel

Nice, France

Un homme courageux, téméraire, et miraculé ! Il s’appelle Jonathan Drutel, il a 33 ans et il a réussi l'an dernier l'Ironman de Nice, la compétition la plus compliquée au monde, avec les poumons et le cœur d'un autre. Atteint de mucoviscidose, il a dépassé ses limites. Il raconte son histoire dans un livre paru ces derniers jours. 

"On y est allé par étapes pour progresser lentement : 20 heures d'entrainement par semaine." 

L'Ironman : 180 km de vélo, 42 km de course à pied et 3,8 km de natation, c'est loin d’être une folie pour le jeune homme de 33 ans. "C'est là où on a les moyens de faire monter le corps en puissance, de voir que la machine humaine est une formidable machine qui s'adapte même après des opérations très lourdes", explique Jonathan Drutel. 

"Je voulais un challenge pour me montrer à moi et montrer aux autres que malgré tout ce qui a pu se passer, on peut espérer avoir un avenir et faire de belles choses." 

Au final, il a passé la ligne d'arrivée en 15 heures. Un beau score pour le jeune homme qui voulait juste venir à bout de cet Everest du sportif. 

L'interview de Jonathan Drutel en vidéo