Santé – Sciences

VIDÉO - Jean-françois Dodet de l'ARS : "si on atteint 70% d'étudiants vaccinés, ce sera un bon résultat"

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne mardi 31 janvier 2017 à 12:12

Pour Jean-françois Dodet médecin à l'Agence régionale de santé, la vaccination est un enjeu de santé publique
Pour Jean-françois Dodet médecin à l'Agence régionale de santé, la vaccination est un enjeu de santé publique © Radio France - Stéphane Parry

Depuis le début de la campagne de vaccination massive contre la méningite sur le campus de Dijon, près de 14 000 étudiants se sont fait vacciner. C'est à peine la moitié. Pour Jean-François Dodet, médecin à l'Agence régionale de santé, il faut poursuivre la campagne en sensibilisant les étudiants.

40% d'étudiants vaccinés contre la méningite en 4 semaines, on est encore loin de l'objectif fixé qui est de vacciner tous les étudiants ?

Je ne partage pas votre avis. On est presque à la moitié d'étudiants vaccinés. On a aussi les médecins généralistes qui se sont mobilisés. Rien qu'un chiffre : d'ordinaire on vend tous les mois 30 vaccins contre la méningite. Ce mois ci, on en a vendu 1500 ! Sachant que c'est une campagne de vaccination qui a été programmé sur trois strates. Ce qui est important, c'est que l'on vaccine en priorité les étudiants du pôle économie-gestion. Ces derniers ont été vaccinés à 64 %. Ensuite, il y avait les étudiants du pôle droit-lettres. Eux ils ont été vaccinés à 53 %.

Des étudiants refusent-ils de se faire vacciner ?

Oui ça arrive. On n'atteindra pas les 30 000 étudiants vaccinés. Si on est à 70 %, ce sera déjà un très bon résultat. Aujourd'hui la vaccination nous évite d'avoir un nombre de morts considérable sur un nombre de pathologies que ce soit la rougeole, la grippe, où on est pas assez vacciné. Il faut revaloriser la politique vaccinale dans ce pays.

Comment inciter les étudiants à se faire vacciner ?

On relance la campagne. Des flyers vont être distribués dans quatre sites universitaire. Le président de l'université va relancer la campagne de vaccination. On va avoir une semaine supplémentaire de vaccination au Multiplex. Ce qu'il faut dire c'est qu'aujourd'hui le risque s'est un peu éloigné. Les décès sont un peu loin. Il faut remobiliser les étudiants à cette vaccination.