Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

VIDÉO - Léonce Rudelle, star du web et inventeur incompris de la mobylette électrique, est décédé

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Ce Tarnais avait connu une notoriété soudaine il y a quelques années, suite à un reportage de France 3 Occitanie. La vidéo tourne encore sur internet, où il explique "la méthode Rudelle" sur plusieurs véhicules.

Léonce Rudelle et sa mobylette électrique, en 2008.
Léonce Rudelle et sa mobylette électrique, en 2008. © Maxppp - JEAN MARIE LAMBOLEY

"Miladiou, elle est chargée !" : vous avez forcément vu cette vidéo sur internet, il y a quelques années. Dans ce reportage culte de France 3 Occitanie tourné en 2005, Léonce Rudelle présentait ses inventions, où l'électricité équipait voiture, mobylette, et motoculteur. Cet inventeur passionné et acharné est décédé ce jeudi à l'âge de 76 ans, dans son village d'Andouque (Tarn). Il avait créé "le moteur qui se recharge dans les descentes".

Devant la caméra de France 3, on le voyait notamment faire une démonstration de son cyclomoteur électrique, qui, un peu trop chargé, s'emballait et se cabrait.

"Les énergies renouvelables, je suis pour !" - Léonce Rudelle et sa mobylette électrique

Léonce Rudelle qui clamait bien avant tout le monde : "les énergies renouvelables, je suis pour !". Mais l'homme est mort incompris, parfois moqué par le web. Depuis quelques années, il était placé en curatelle renforcée, ce qu'il avait vivement contesté. Un comité de soutien avait notamment été créé pour lui venir en aide.

Parmi les membres, Aimé, 72 ans, ami d'enfance de Léonce : "il avait toute la lucidité !". Il rappelle d'ailleurs qu''à tout point de vue, en électricité et en mécanique, [Léonce] a été super !".

Une passion née à l'adolescence

La passion de Léonce pour l'électricité a débuté à l'adolescence se souvient Aimé qui énumère les trouvailles de l'inventeur tarnais : "mobylette, motoculteur, tronçonneuse électrique... Il a même fait un moteur pour bateau !" Et d'insister : "il est connu dans toute la France, cet homme. Il avait l'intention de monter une usine pour mobylettes électriques, mais le destin, et l'âge en ont décidé autrement".

Ses obsèques auront lieu ce samedi 19 octobre à 10h, en l'église de Ligots à Andouque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu